Un fils du premier président de la Guinée Ahmed Sékou Touré accusé de « travail forcé » aux Etats-Unis

Le fils du premier président de la Guinée Ahmed Sékou Touré est accusé d’avoir asservi une jeune femme pendant 16 ans dans sa maison aux Etats-Unis.
Mohamed Touré et sa femme Cros-Touré, tous les deux âgés de 57 ans, ont ramené la fille de la Guinée quand elle avait 5 ans.

Selon l’accusation, ils l’ont forcé à faire des travaux ménagers et à s’occuper de leurs enfants une fois au Texas où ils vivent.

La victime aurait été victime d’abus émotionnel et physique.

Le couple est accusé de travail forcé.

La jeune fille a réussi à s’échapper avec l’aide de voisins.

S’ils sont reconnus coupables, ils risquent jusqu’à 20 ans de prison.

Un enquêteur souligne que la victime a été forcée à dormir à même le sol et a été amenée voir un médecin une seule fois durant toutes ses années.

Selon lui, la jeune femme a souvent été jetée hors de la maison sans argent, ni pièce d’identité et sans la possibilité de parler anglais.

Une fois, elle avait été découverte dormant sur un banc par un policier qui l’avait décrite comme portant des habits sales et visiblement apeurée et nerveuse.

Il l’avait retourné à la famille Touré pensant qu’il s’agissait d’une fugue.

Elle a finalement réussi à s’échapper de la maison à Southlake, Texas en Août 2016 avec l’aide de plusieurs voisins.

L’avocat du couple a nié les accusations.

Il a ajouté que la jeune femme a toujours été considérée comme la fille du couple et que toute l’histoire repose sur un mensonge et sur des inventions.

Source: BBC Afrique

Facebook Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *