Un nouveau mode opératoire des voleurs à Bamako

Chers frères, sœurs, amis, soyez prudents, si vous faites des courses au centre-ville et surtout des opérations dans des banques aux alentours du grand marché de Bamako. 
En fait, il y a un réseau de voleurs-gérants de parking. Sans scrupule, dès que vous stationnez votre véhicule, ils placent des clous sous une roue arrière de votre véhicule, de sorte qu’en démarrant votre pneus se crève. Du coup, ils vous suivent de près. Si après quelques mètres, vous êtes seule dans votre véhicule, vous sentez une crevaison où un mouvement inhabituel au niveau d’une roue, prenez soin de bien vous garer. Montez les vitres avant de descendre. Votre pneu est dégonflé, soyez sûre que vous êtes dans un endroit sécurisé avant de le changer. Soyez prudent ! Ils sont là autour de vous à moto. 
Un inconnu se propose immédiatement de vous aider, surtout nos sœurs, n’acceptez pas, cherchez un vulcanisateur (collage) c’est plus sûre.
Aujourd’hui, j’ai échappé belle à un coup de ce réseau de voleurs au centre-ville de Bamako, près Mali MAG. J’avais stationné mon véhicule dans ce parking, après des courses au marché, je suis venu prendre mon véhicule, du coup, j’ai senti un bruit inhabituel (voir photo) dans le pneu arrière droite. Quand j’ai voulu stationner, c’est deux jeunes non loin qui m’observaient. J’ai compris le piège, là je me suis débrouillé pour aller chez le vulcanisateur le plus proche. Arrivez là, sans dire quoi que ce soit, le monsieur me demanda : 
-Tu étais stationné auprès de la banque ? J’ai répondu, oui. 
– Il continue, bandes de voleurs ‘’Zon den nounouw’’. 
Très curieux, je lui ai demandé, comment as-tu su que j’étais stationné là-bas ?
– Mais, je vois bien ce sont eux qui ont placé ce clou devant ta roue, c’est leurs stratégie de vol maintenant. Tu n’es pas le premier, il y a pas mal de leurs victimes qui sont venus ici. Heureusement pour toi, tu as été prudent, ils te suivaient dans tout ça. Si tu avais tenté de changer la roue, ils allaient te voler le sac en faisant comme s’ils t’aident. Si c’est la nuit, ils allaient te braquer avec arme. C’est leur technique de vol maintenant. Ils ont suivi certains jusqu’ici à moto, j’ai crié au voleur, ils ont continué. Bon, c’est Bamako, personne n’est en sécurité!!!
Je ne suis pas tombé dans leur piège, j’ai perdu un pneu. Soyons prudent, nous collaborons avec eux tous les jours.

Source: Dark, Internaute

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *