Visite à l’école franco-arabe Sabilou Sa-adate de Taliko : L’expérience séduit Mme Maria Flachsbarth

La secrétaire d’Etat au ministère fédéral allemand de la Coopération économique et du développement, Mme Maria Flachsbarth, a visité le l’école franco-arabe Sabilou Sa-adate de Taliko. Soutenue par l’Ong Enda-Mali, cette école est une expérience réussie de l’intégration des talibés (disciples de maitre coranique) dans le système d’enseignement.

Cette visite était à la fois historique et symbolique. Grâce à l’Enda, Caritas et leurs partenaires, l’école franco-arabe Sabilou Sa-adate de Taliko est un exemple réussi du passage de l’enseignement du coran dans le vestibule du maître coranique vers le système éducatif formel.

A son arrivé, la secrétaire d’Etat allemand, Mme Maria Flachsbarth, a été accueillie par les élèves qui avaient formé une haie d’honneur. Un groupe d’élèves a procédé à la montée des couleurs du Mali en langue français et arabe. L’honneur est revenu au chef de quartier de Taliko, Mamadou Traoré, de souhaiter la bienvenue à tous ceux qui ont effectué le déplacement. Le notable a salué l’action de l’Ong Enda et ses partenaires. Ensuite, ce fut la visite des locaux. Mme Maria Flachsbarth s’est rendue dans les classes de 6ème, 3ème et 1ère année où elle a posé une série de questions tout en échangeant avec le personnel. Le représentant du maire de la commune IV du district de Bamako, Modibo Kamissoko, s’est dit très ravi de la visite de la responsable allemande. L’élu local a souligné que l’Allemagne est un grand pays, la première puissance à reconnaître l’indépendance du Mali après l’indépendance. « Nous prions pour le renforcement de cette coopération notamment le secteur d’éducation », a-t-il souligné. Selon lui, les écoles coraniques ne forment pas des terroristes mais des citoyens de demain.

Le Promoteur de l’école franco-arabe, Ibrahim Samaké, a salué la présence de la secrétaire d’Etat allemande, du représentant du ministre de l’éducation, Pr Abou Touré, les éléments des forces de sécurité. « Enda-Mali nous a énormément aidé. Grace à Enda-Mali, nous avons eu des partenariats », a souligné Ibrahim Samaké avant d’exprimer sa reconnaissance à Enda-Mali. Le dignitaire réligieux qui a commencé à enseigner le coran aux enfants dans son vestibule a formulé d’autres doléances concernant la construction de salles de classes. Au nom de la fédération nationale des écoles coraniques du Mali, Mahamane Moulaye Nientao, a salué l’Allemagne, un partenaire sincère du Mali. «Nous sommes très heureux de cette visite du secrétaire d’Etat allemand. C’est grâce au projet d’Enda que nous sommes là », a reconnu Mahamane Moulaye Nientao. Le coordinateur d’Enda-Mali, Soumaïla Coulibaly, a fait la genèse du projet. Il a rappelé les efforts faits pour regrouper les maîtres coraniques afin d’encadrer les enfants marginalisés car tout le monde a compris les enfants talibés sont comme tous les autres enfants. Il s’agit, dit-il, d’offrir une opportunité à cette catégorie d’enfants afin qu’ils se prennent en charge. « Ces enfants étaient dans le vestibule du maître coranique », a-t-il souligné en se réjouissant de cette nouvelle expérience. « C’est un processus long mais il va permettre aux enfants de s’épanouir. L’avenir du pays, ce sont les enfants », a reconnu le coordinateur d’Enda-Mali.

« Je suis très heureuse de cette invitation. Les enfants sont notre avenir. C’est pourquoi les thèmes d’éducation sont importants pour la coopération allemande», a déclaré Mme Maria Flachsbarth. Selon elle, une bonne éducation permet à un Etat d’être performant et à une économie d’être efficace. A l’en croire, les besoins sont considérables au Mali. Elle a insisté sur le poids démographique de la jeunesse dans les années à venir au Mali. Les écoles coraniques, a fait savoir le secrétaire d’Etat allemand, constituent une réalité malienne. « Je connais la valeur ajoutée de la religion sur l’éducation », a-t-elle reconnu. Mme Maria Flachsbarth a salué l’initiative du Mali d’intégrer les écoles coraniques dans le système éducatif. « En tant catholique, je suis très heureuse que le projet soit mené avec Caritas…. », a-t-il affirmé.  

Le représentant du comité de gestion scolaire, Modibo Diawara, a salué Enda et ses partenaires pour les œuvres pharaoniques déployés à travers tout le pays. « c’est grâce à eux que nous avons pu bénéficier de la construction de cinq (5) Salles de classes équipées de tables-Bancs, d’une direction, de trois latrines, des kits scolaires, une boite à pharmacie beaucoup de formations pour ne citer que ceux-là », a déclaré Modibo Diawara. Selon lui, dans ces différentes salles se trouvent les meilleurs cadres de demain avec une éducation sans faille. Pour Modibo Diawara, « le représentant du ministre de l’éducation et toutes les représentations de l’autorités scolaire appuyée par Enda-Mali ont enlevé cette épine du pied de la jeunesse ». Il a salué les élèves du Birkléhof qui ont soutenu la réussite de ce projet.

Aux dires de Pr Abou Diarra, conseiller technique au ministère de l’éducation nationale, l’expérience de cette école s’inscrit dans le cadre d’une réforme du gouvernement malien. « la formation des ressources humaines est la clé du développement. Sans une intégration des écoles coraniques, on ne peut pas atteindre l’éducation pour tous, le développement du Mali. Le ministre de l’éducation suit cette expérience de près », a expliqué Pr Diarra. Au nom du gouvernement et du ministre de l’éducation, il a remercié Enda-Mali et la coopération allemande pour les efforts déployés. « La coopération s’est beaucoup renforcée et nous souhaitons la renforcer davantage », a-t-il reconnu.

Pour terminer cette visite historique en beauté, Mme Maria Flachsbarth a remis quelques ballons et des tee-shirts. Elle pense que ces tee-shirts peuvent servir à encourager les jeunes filles qui distinguent par leurs performances scolaires. A l’école franco-arabe, la secrétaire d’Etat au ministère fédéral allemand de la Coopération économique et du développement était très heureuse d’entendre que ce sont les filles qui se classent en première position.

Chiaka Doumbia

mali24.info

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *