Vol des bétails : les éleveurs en colère noire contre les autorités

Les responsables de la filière bétail ont tapé les poings sur la table pour exprimer leur colère contre le vol de leurs bétails. Au cours de la conférence de presse, les élèves tiennent responsables les autorités maliennes pour leur indifférence totale. C’était le mardi 29 janvier 2019 à la maison de la presse.

-Exiger l’application stricte de la loi portant sur la charte pastorale sur toute l’étendue du territoire national et l’application du décret portant l’annulation de la TVA sur l’aliment  bétail. Et enfin  Impliquer  les acteurs de la filière dans toutes les prises de décision les concernant tels sont les revendications principales des responsables de la filière bétail.

Pour la circonstance, les  acteurs de la filière à savoir (Les éleveurs, Bouchers, et vendeurs de lait étaient tous présents à la rencontre.

L’intervention Hamssoulaye Diallo du président de la  filière et les témoignages des  éleveurs victimes de vol   de bétails ont été les deux temps forts qui  ont marqués cette conférence de presse.

En prenant la parole  au nom des acteurs de la Filière  le président Hamssoulaye Diallo s’est réjoui  d’abord de la présence massive  des éleveurs, bouchers et vendeurs de Lait  à cette rencontre qui témoigne  de la gravité de la situation. « Cette rencontre  se tient à un moment très critique pour le pays mais surtout pour les éleveurs qui souffrent dans l’indifférence totale des plus hautes autorités. Chaque jour que Dieu fait  un éleveur est exproprié de ses bétails par des bandits armés sans aucune réaction des autorités » a-t-il martelé .

Poursuivant son intervention il ajoute que  «  si rien  n’est fait par les autorités, le pays va perdre ses bétails. Chose qui   affectera beaucoup l’économie malienne sachant bien le rôle et la place du bétail dans la relance  de l’économie du pays. »

Autre temps fort de cette rencontre les éleveurs victimes de vol de bétail ont exprimé leurs témoignages  en accusant  le gouvernement de laxiste pour la protection de leurs bétails. Profitant de cette tribune les responsables de la filière Bétail, Viande, Lait ont  demandé au gouvernement  de tout mettre en œuvre pour valoriser  ce secteur.

Mohamed Kanouté

 Mali24

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *