Yorodiambougou: Le Muezzin enceinte la femme d’un expatrié

Pour garder le secret bien longtemps, les deux amants se cachaient. Ce qui devait arriver arriva. M. T. est tombée enceinte. Interpellé par la commission d’organisation de la mosquée, M. S. n’a pas nié les faits et par conséquent il a été suspendu de toute activité à la mosquée.

Les faits se sont passés en Commune VI plus précisément dans le quartier de Yorodiambougou. Il s’agit d’un muezzin qu’on va désigner par ses initiales M. S., marié et père de plusieurs enfants. Il a engrossé la femme d’autrui. Le mari de la bonne dame vit en Espagne. Il vient régulièrement rendre visite à son épouse à Bamako. Mais à son absence, le muezzin fréquente sa femme. Et ce qui devait arriver arriva.

Le pot aux roses a été découvert lorsque la femme a décidé de garder la grossesse. Bien que mère de plusieurs enfants, elle a dit éprouver le désir d’être de nouveau maman. Ayant appris la nouvelle, la commission d’organisation de la mosquée a décidé de suspendre le nommé M. S. Il a été contraint de quitter la mosquée de Yorodiambougou pour avoir enceinté la femme d’autrui. Après les recherches il s’est avéré que le nommé M. S. n’était pas à sa première incartade.

Informé par ses parents, le mari de la bonne dame, qui vit en Espagne mais présentement en congé dans la famille, a accusé son épouse d’infidélité. Aux dernières nouvelles, le mari de la femme serait sur le point de divorcer.

L’auteur de la grossesse est porté disparu depuis sa suspension par la commission d’organisation de la mosquée.

Adama Diabaté

L’Indicateur du Renouveau

Facebook Comments

One Reply to “Yorodiambougou: Le Muezzin enceinte la femme d’un expatrié”

  1. Le muezzin doit simplement être lapider comme veut les lois de sa religion.
    Dans d autres cas, il ne doit fuir sa responsabilité seulement on l interdirait tout accès dans des mosquées.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *