8è Assemblée générale ordinaire du GPAC : Les communicants sur la bonne trajectoire !

Le Groupement Patronal des Agences de Communication (GPAC) a tenu, le jeudi 16 juin 2022, sa 8è assemblée générale ordinaire. La rencontre qui a eu lieu au CNPM a permis au président Sidy Dagnoko et ses camarades de présenter un bilan des activités réalisées et ensemble avec les délégués se projeter dans l’avenir à travers les perspectives.

Il s’agissait de l’assemblée, entre autre, de présenter et de valider le rapport financier, la présentation et la validation du plan d’actions 2022-2023, les amendements des textes etc. L’ouverture des travaux a regroupé le ministre de la communication, Me Harouna Toureh, le président de l’administration provisoire du CNPM, Soya Golfa, le maire de la commune IV,  le président de la maison de la presse, Bandiougou Danté et plusieurs autres personnalités importantes.
Après le mot de bienvenue de l’autorité communale, le secrétaire général du GPAC, Cheick O. Tall, a rassuré les membres de l’organisation de la ferme volonté du bureau à réussir leur mission. Il a promis de prendre note des conseils que les uns et les autres voudront bien leurs donner.
Le président Sidy Dagnoko a salué la résilience des entreprises faces aux crises (sanitaire et sécuritaire) que connaît le pays. « L’organisation cherche à se développer mais dans la sérénité avec tous les partenaires ». Il a aussi présenté à l’assistance quelques réalisations de son bureau notamment l’adoption des réglementaires du secteur de la communication, la création de la commission d’implantation des dispositifs publicitaires (CIP), la signature d’une convention pour réglementer les implantations des panneaux publicitaires. Des actions sans doute qui font du GPAC l’une des organisations la plus professionnelle du paysage médiatique et de la communication.

Selon le président de la CIP, Alou Diabaté, il existe 4000 panneaux publicitaires irrégulièrement implantés soit sans autorisation ou sans agrément. « Le temps de la sensibilisation est terminé. A partir de juillet prochain, on va désinstaller tous les dispositifs publicitaires hors loi », a-t-il prévenu.

Le président de la maison de la presse, Bandiougou Danté a salué le partenariat dynamique entre le GPAC et la Maison de la presse. Il a rappelé la nécessité de l’adoption des textes de la refondation de la presse pour le bonheur du Mali.

Le président de l’administration provisoire du CNPM, Soya Golfa et son vice-président, Ibrahim Diawara ont salué l’implication du GPAC, à travers Sidy Dagnoko, dans le mécanisme de sortie de crise au sein du CNPM.

Le ministre de la communication, de l’économie numérique et de la modernisation de l’administration, Haouna Toureh qui a ouvert les travaux de cette assemblée a salué le GPAC pour la synergie d’action en faveur du pays.
DTK

Source: L’Investigateur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.