Les avions français interdits dans le ciel malien

Porte-plume sur le Mali, la France a proposé, lors du renouvellement du mandat, de soutenir la revue interne envisagée par le Secrétaire général pour clarifier les relations avec l’État hôte et modifier éventuellement la configuration de la Mission. « La France continuera à apporter un soutien sur le plan aérien », a assuré le représentant, notamment pour la sécurité des soldats de la paix. En réaction à cette proposition, le Ministre Malien des Affaires Etrangères, Abdoulaye Diop, lui, a opposé un non ferme et catégorique au nom du Mali. « …dans le cadre du renouvellement sus-évoqué du mandat de la MINUSMA et la demande d’appui aérien de Barkhane, le Gouvernement du Mali exprime son opposition ferme à l’intervention sur son territoire de la force française Barkhane, après la décision unilatérale de retrait de ladite force et la dénonciation par le Mali des Accords de défense avec la France. Nous en appelons au respect de la souveraineté du Mali et des décisions prises par les autorités maliennes à cet égard ».

Source: L’Investigateur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.