Mali : La 17 ème promotion des élèves commissaires de police et la 22ème promotion des élèves officiers de police prêtent serment

Il sont au total 115 élèves commissaires dont 8 femmes de la 17eme promotion des élèves commissaires et 235 élèves 0fficiers dont 40 femmes de la 22eme promotion des élèves officiers de police à prêter serment devant le drapeau ce vendredi 22 juillet 2022 au cours d’une cérémonie qui s’est déroulée à l’école nationale de police (ENP) sous la présidence du président de la transition, chef suprême des armées le  colonel Assimi Goita qui avait à ses côtés le premier ministre chef du gouvernement, Dr Choguel Kokala Maiga, le président du conseil national de transition (CNT), colonel Malick Diaw, le ministre de la sécurité et de la protection civile, le Général Daoud Aly Mouhammedine, des représentants des institutions de la République les ambassadeurs accrédités, les responsables militaires et sécuritaires  et plusieurs autres invités. 

Cette cérémonie sobre qui s’est tenue dans le cadre du respect d’une exigence de l’école nationale de police (ENP) a tenu toutes ses promesses avec des interventions, le port des galons des élèves commissaires et élèves officiers et le défilé sous une note musicale de la fanfare mixte police et garde nationale.

En souhaitant la bienvenue aux invités, le directeur de la formation, le contrôleur général de police Sory Keita s’est réjoui de la tenue de cette cérémonie qui traduit selon lui, aujourd’hui toute la volonté et l’engagement des plus hautes autorités du pays à prendre à bras le corps la question relative à la sécurisation, des personnes et de leurs biens. 

« La formation de qualité des ressources humaines est aujourd’hui un grand défi à relever au sein de la police nationale. Ces élèves commissaires et officiers ont durant tout au long de la formation appris auprès des formateurs policiers et civile des notions qui leurs seront désormais utile », a –t-il- souligné. Il les a appelés à être des commissaires et officiers de police model pour le pays.

Dans sa communication le directeur général de la police nationale l’inspecteur général de police Soulaïmane Traoré a salué la présence du président de la transition le Colonel Assimi Goita et des membres du gouvernement à cette cérémonie de sortie, toute chose qui témoigne, selon lui, tout l’intérêt et la considération des plus hautes autorités du pays à la police.

« Cette 17ème promotion des élèves commissaires de police est baptisée Feue Inspecteur général de police Niamé keita, promotion 1973 de la police nationale et la 22ème promotion des élèves officiers de police porte désormais le nom de Feue contrôleur général de police Falaye Keita promotion 1971 de la police nationale »,a-t-il indiqué. 

A l’en croire, le choix de ces grands hommes à savoir Feue Inspecteur général de police Niamé Keita et Feue contrôleur général de police Falaye Keita n’est pas fortuit.  C’est une façon pour la corporation de rendre un hommage mérité à ces deux officiers émérites exemplaires et valeureux  qui ont servi le pays avec courage dévouement et honneur.

Il a par ailleurs souligné que les élèves commissaires et élèves officiers qui ont prêtés serment devant le drapeau sont désormais prêts à répondre aux exigences du terrain pour faire face aux défis à savoir le terrorisme, l’insécurité la lutte contre la  criminalité etc.

Il n’a pas aussi manqué de rappeler aux élèves commissaires et officiers de police que le plus noble métier est d’assurer la sécurité des personnes de leurs biens et que nous ne devons pas baisser la garde.

A noter que l’élève commissaire de police Sidiki Konaré avec une moyenne de 16,80 est major de la 17ème promotion des élèves commissaires de police et l’élève officier de police Emanuel Kodio est majeur de la 22ème promotion des élèves officiers de police. Un défilé et un rafraîchissement ont mis fin à la cérémonie.

Mohamed Kanouté

 Source : Mali24

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.