Projet Right2Grow : le bilan semestriel rassure !

L’hôtel Mandé a servi de cadre les 12 et 13 août 2022, à un atelier de réflexion semestrielle du projet Right2Grow sous la participation d’une trentaine de personnes.

Cet atelier de deux jours avait pour objectifs de faire le point sur l’état d’avancement des activités et sur les résultats escomptés et non escomptés ; de

soutenir la planification pour le reste de l’année et fournir des recommandations pour la planification annuelle de l’année à venir (gestion adaptative) ; de fournir des informations pour le plaidoyer. Il s’agissait aussi  de discuter sur le cadre de résultat ; de faire un partage d’expériences de la mise en œuvre projet ; de fournir les bases pour l’établissement de liens et l’apprentissage du programme et enfin de fournir la base pour l’adaptation du programme et du partenariat à tous les niveaux.

Après présentation des participants et objectifs de l’atelier, l’assistance a eu droit à desexposés par le partenaire sur l’état d’avancement des activités, bilan, contraintes, solutions ; des travaux de groupe sur l’identification des cas de succès et reformulations ; des travaux de groupe sur la planification des activités du dernier semestre, la formulation des recommandations pour la planification annuelle de l’année 2023, le passage en revue du cadre de résultats et tant d’autres.

Selon une note technique, au cours des dernières décennies, de grands progrès ont été réalisés pour réduire toutes les formes de dénutrition chez les enfants de moins de cinq ans (CU5). Elle indique que près de 200 millions d’UC5 souffrent de retard de croissance (taille/âge faible), d’émaciation (poids/taille faible), ou des deux, et plus de 340 millions de carences en vitamines et minéraux. 

A cet effet, Right2Grow a analysé les causes profondes de cette faible capacité à ramener ces chiffres à zéro. 

A noter que Right2Grow est un partenariat à la fois tactique et opportun. Sa stratégie globale sur cinq ans (2021-2025) comprend des approches de plaidoyer, d’apprentissage, de développement des capacités mutuelles et de la gestion adaptative. Ce Programme financé par le Ministère néerlandais des Affaires étrangères aux Pays-Bas bénéficiera de l’appui technique continu de l’Ambassade des Pays Bas au Mali. 

Bourama Camara

Source: mali24.info

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.