Futures échéances électorales : le parti ASMA-CFP en commune I mobilise ses militants

Après avoir observé un temps pour le deuil de Soumeylou Boubeye Maiga, père fondateur du parti ASMA CFP, les militants, militantes et sympathisants du parti en commune I du district de Bamako, décident de reprendre les activités au niveau des différentes structures du parti. 

L’annonce a été faite ce samedi 17 septembre 2022 au cours d’une assemblée générale d’information qui s’est tenu à  Djoumanzana, sous la présidence du secrétaire général de la section  et coordinateur du district de Bamako Djakaridja Sangaré.

 Cette assemblée générale d’information avait pour but d’aller à la rencontre des militants, militantes et sympathisants du parti ASMA-CFP pour échanger avec eux sur les questions d’actualités dans le pays, notamment au sien du parti et recueillir leurs préoccupations et propositions.

Ravi de la tenue de cette rencontre tant attendue par les militants du parti ASMA-CFP de la commune I Abdoulaye Maiga a au nom des notabilités de Djoumanzana invité les jeunes à poursuivre le combat de Boubèye pour un Mali juste prospère ou tous les enfants vivent en paix et  en cohésion.

Dans sa communication, le secrétaire général de la section ASMA-CFP en commune I du district de Bamako, Diakaridja Sangaré a fait un tour d’horizon des questions brûlantes de l’actualité dans le pays, tout en demandant aux militants de rester mobiliser pour la défense des idéaux du parti ASMA-CFP. 

« Nous avons aujourd’hui conscience que pour la bonne marche du pays notre rôle reste déterminant et cette rencontre est une façon pour nous d’informer les militants, sur les nouvelles dispositions prises par le parti c’est-à-dire aller à la rencontre des militants à la base recueillir leurs impressions, préoccupations et préparer les militants pour les combats à venir car le parti ASMA à des ambition », a-t-il souligné.

Cette tribune a été aussi une occasion pour le secrétaire général de la section ASMA-CFP de faire le point des réalisations du parti ASMA –CFP en commune I du district de Bamako. Parmi ces réalisations ont retient entre autres : La réalisation de quatre cantines scolaires qui fonctionnent régulièrement ; La construction des salles de classe pour les écoles ; Don d’adduction d’eau pour ceratins quartiers de la commune qui étaient vraiment dans le besoin et enfin le parti à démarcher l’AMADER pour projet d’électrification rurale avec 200 lampadaires.

Question d’actualité oblige, en ce qui concerne les futures élections, Djakaridja Sangaré émet des doutes sur le respect du chronogramme proposé par l’Etat pour le referendum et les élections.

 En prenant la parole la présidente des femmes ASMA-CFP Mme Sissoko Djenebou Keita a salué la forte mobilisation des femmes à cette rencontre importante pour l’avenir et le devenir du parti en commune I. « Le parti ASMA-CFP même après la mort de Soumeylou Boubèye Maiga ne doit pas mourir et en commune I il y a des femmes courageuses et engagées à préserver les idéaux du parti et à poursuivre le combat de Boubèye. Pour nous les femmes, Boubèye n’est pas mort car ses idéaux restent toujours », a-t-elle- martelé.

Mohamed kanouté

Source Mali24.info

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.