Semaine de la réconciliation nationale : Remise de kits sanitaires, de pagnes et de seaux d’eau aux déplacés du centre Mabilé à Sokoniko

Dans le cadre des activités de la semaine de la réconciliation nationale pour promotion de la paix, la cohésion sociale et le vivre ensemble, une centaine de femmes en âge de procréation du site des déplacés du centre Mabilé de Bamako, ont reçu, ce Mardi, 20 Septembre, des kits composés : d’un seau, 3 pagnes, 1 sac contenant des kits sanitaires pour les femmes en âge de procréation, et une enveloppe symbolique, de la part d’une délégation du ministère en charge de la solidarité, de la réconciliation nationale, et de la cohésion sociale. La délégation était conduite par Mme Fatoumata Bintou SANGARE.
Au nom du Col. Major Ismaèl WAGUE, Ministre de la solidarité et de la cohésion sociale, Mme Fatoumata Bintou SANGARE, dira que le Mali reste le seul bien qui nous unis tous, et le seul héritage commun qu’on peut léguer à nos enfants. C’est pourquoi insiste-t-elle, nous devons nous unir tous, sans distinction de races, de couleurs, de religions et de sexe pour promouvoir et enseigner la paix et la solidarité à nos enfants qui sont l’avenir de ce pays. Elle a les exhorté à se battre ensemble, la main dans la main, pour le pays car, personne ne viendra bâtir ce pays à notre place. « Pour que cela devienne une réalité, il faut l’implication de toutes et tous et qu’on se pardonne tous pour le bien du Mali ».
Abdoulaye BOLY, président des déplacés du site dira que « nous, nous sentons tous, aujourd’hui Maliens grâce à ce geste que vous venez de nous témoigner. Nous remercions le gouvernement d’voir pensé à nous pendant cette semaine de la solidarité, et ce geste nous va droit au cœur et nous demandons aux autorités de redoubler d’efforts pour le retour de la paix au Mali.
Teddy BARRY, présidente des femmes déplacées du site, s’est dite très contente de la visite des autorités et les remercie pour le geste humanitaire dont elles sont bénéficiaires. Elle a prôné la paix, l’union et la solidarité entre toutes les filles et fils de ce pays.
Amsatou LY, bénéficiaire, qui n’a pas caché sa joie a remercié les autorités d’avoir pensé à eux en ce moment si difficile.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.