3ème Congrès Ordinaire du Parti Yelema : Moussa Mara appelle les autorités de la transition à réduire le train de vie de l’Etat

C’est la déclaration faite ce Samedi 12 Décembre 2020 par le président sortant du parti Yelema Moussa Mara à l’ouverture des assises du 3ème Congrès Ordinaire du Parti Yelema qui se tient au Centre International de Conférence de Bamako (CICB).
Instance suprême du parti, étape majeure de la vie du parti Yelema, ce 3ème congrès ordinaire qui a pour thème « l’alternance au sein des partis politiques », enregistre la présence des délégués venus de Bamako, de l’intérieur et ceux de la diaspora. Ils sepencheront sur plusieurs sujets notamment : les modifications des textes du parti avec à la clé la mise en place d’une nouvelle équipe dynamique ; le bilan de l’année écoulée ; l’élection d’un nouveau président et les perspectives.
Les intervenants qui se sont succédés au pupitre et les représentants des partis amis invités ont mis l’accent sur l’importance de ce 3ème congrès Ordinaire pour les futures échéances électorales à venir.

Une vue de la salle


Vêtu en chemise blanche à l’effigie du parti animé d’un calme olympien et en bon communicateur, le président des Jeunes de Yelema Diakarikia Diakité a salué la présence massive des jeunes à ce grand rendez-vous du parti.
« Avec 15 maires, 315 conseillers, le parti yelema chaque jour enregistre des adhésions, toute chose qui témoigne la force et la maturité des militants militantes et sympathisants de Yelema. Le parti Yelema c’est l’exemplarité de la droiture, et le pays a besoin de tous ses enfants. La politique c’est servir et non se servir et au sein du parti Yelema l’alternance est une réalité », a-t-il déclaré, avant d’appeler les jeunes du parti à rester mobilisés pour les échéances à venir.
Au nom des femmes du parti Mme Coulibaly Korotoumou Ballo, présidente nationale des femmes de Yelema a mis l’accent sur la situation socio politique et économique du pays combien difficile et les combats menés par son parti dans le cadre de la ligne politique du parti pour le bien-être de la population.
En s’adressant au congressistes dans une salle surchauffée, le président sortant du parti Yelema Moussa Mara s’est réjoui de la forte mobilisation des militants, militantes et sympathisants du parti pour cette rencontre si importante pour l’avenir de Yelema dans les jours à venir. « En cette période de transition, il est plus que nécessaire de faire l’union sacrée car ce n’est pas le moment de la guerre ni des revendications encore moins des rivalités sans importance. Aux autorités de la transition réduisez le train de vie de l’Etat et il faut que les nominations et les passassions de marché se fassent dans les règles de l’art en respectant les textes en la matière », a-t-il soutenu. Moussa Mara a appelé à un sursaut national pour le Mali kura. Profitant de cette tribune Moussa Mara a aussi salué la tenue régulière de toutes les rencontres du parti à tous les niveaux
Il a par ailleurs demandé aux militants, militantes et sympathisants de rester mobiliser car Yelema dit-il, va s’organiser pour participer à toutes les élections voir les gagner.
Mohamed Kanouté
Mali24

Laisser un commentaire