Secteur des routes: Des recommandations fortes pour le bonheur des populations

Les rideaux sont tombés, vendredi 22 Novembre 2019, sur la Rencontre Annuelle des Services des Routes 2019. Durant deux jours, les experts du secteur des transports se sont penchés sur toutes les questions relatives à l’état des routes, le projet programme des travaux d’entretien routier 2020, le point d’exécution des recommandations de la réunion annuelle des services des routes 2019 et du rapport d’activités 2019 de la DNR etc.
Cadre privilégié de concertations pour faire le bilan des réalisations de l’année qui s’achève et d’envisager les actions à mener avec realisme et methode au cours de la nouvelle année.
Cette rencontre a été une opportunité pour les experts du secteur du transport venus de Bamako et des régions de faire une analyse objective et sans complaisance de l’état des routes au Mali et enfin, de faire des propositions concrètes pour répondre aux besoins de la population.
La qualité des débats et la pertinance des différentes recommandations formulées par les participants montrent tout l’intérêt de cette rencontre surtout pour un pays comme Mali où la question des routes reste toujours d’actualité.
En bon commandant de bord et très attachée à cette question de route Mme le ministre des Infrastructures et de l’equipement, Seynabou Diop a tenu à participer aux débats des deux commissions qui ont été mises en place pour se pencher sur la question. Une facon pour elle d’encourager les panelistes à formuler des recommandations fortes pour le bonheur de la population.
A l’issue des plusieurs recommandations onte été formulées par les participants entre autres : Faire l’audit du secteur de l’entretien routier, adopter une loi d’orientation sur le secteur des infrastructures, entretien périodique des routes butimées, chercher d’autres sources de financement de l’entretien des routes etc.
En procedant à la clôture des travaux, Makan Fily Dabo, Secrétaire général du ministère des Infrasctures et de l’equipement, s’est réjoui du niveau et de la qualité des échanges tout au long de ses deux jours. Il n’a pas manqué d’apprecier à sa juste valeur, les différentes recommandations formulées par les participants.
Il a par ailleurs apprécié les resultats encourageants qui ont été enregistrés tout en fixant le cap pour 2020.
Aux dires des participants, les deux jours d’échanges ont permis aux experts du secteur des transports de Bamako et de l’intérieur de se cotoyer, d’échanger et surtout de faire un partage d’expérience sur la question des routes pour le bonheur de la population.

Mohamed Kanouté, envoyé spécial à Sikasso

Mali24.info

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *