Lutte contre le Covid-19 : L’apport important du couvre-feu dans la réduction de la chaîne de contamination

Le Mali à l’instar du monde entier fait face à un ennemi commun qu’est le Covid-19. Pour limiter la propagation, une batterie de mesures ont été initiées parmi lesquelles le couvre-feu. Diversement appréciée, cette mesure exceptionnelle, a, selon les acteurs, d’un apport important. Le directeur général de la protection civile, col major Seydou Doumbia et le Directeur général adjoint de la santé sont formels. Le couvre-feu a permis de limiter la chaîne de contamination du coronavirus au moins pendant la nuit et favoriser sans encombre la désinfection de 92 marchés et 18 gares routières.

Le 26 mars dernier, alors que le pays venait d’enregistrer ses premiers cas positifs de la maladie à coronavirus, le Président de la République Ibrahim Boubacar Keïta prend un décret instaurant le couvre-feu sur toute l’étendue du territoire national. La mesure qui contraignait les populations à rester chez eux de 21 heures à 5 heures du matin a été diversement appréciée par les Maliens surtout en cette période de Ramadan et de canicule. Si pour certains citoyens c’était une mesure de trop qui n’avait aucun impact dans la lutte contre le Coronavirus, par contre pour les spécialistes et les acteurs de mise en œuvre, le couvre-feu est salutaire.

Selon le directeur général de la Protection civile, Colonel-major Seydou Doumbia, la lutte contre le Coronavirus implique plusieurs acteurs parmi lesquels les forces de l’ordre notamment la protection civile. A l’en croire, la Direction Générale de la Protection Civile (DGPC) assure le secrétaire permanent de la plateforme nationale des risques et catastrophes qui regroupe une trentaine de structures. « Nous avons pris le devant depuis février pour ébaucher les dispositions préparatoires pour éviter le Coronavirus ou amoindrir les impacts du virus. Pour cela nous avons demandé à la direction générale de la santé de former notre personnel de santé sur les aspects de la maladie. Une soixantaine d’agents ont été formés. Nous assurons le transport des cas de malades du Covid-19. Trois équipes de veille dotées d’une quinzaine d’éléments sont en place, toujours prêtent à intervenir. A ce jour nous avons effectué une soixantaine d’intervention avec des ambulances médicalisées dédiées à cela », a déclaré le DG de la protection civile. S’agissant de l’apport du couvre-feu dans la prévention du coronavirus, le Colonel-major Seydou Doumbia a ajouté qu’il a été un facteur déterminant dans la limitation de la propagation du Covid-19, car dit-il, le couvre-feu a permis de briser la chaîne de contamination pendant la nuit. Aussi, a-t-il ajouté, le couvre-feu a permis de désinfecter sans encombre 92 marchés et 18 auto-gares.

Abordant dans le même sens, le directeur général adjoint de la Protection civile, Colonel Tiécoura Samaké a fait savoir que le couvre-feu a permis d’amoindrir le nombre d’accidents de la circulation à travers le pays. « Nous avons travaillé avec professionnalisme et 70% de nos interventions ont été focalisées sur les accidents de la circulation. Avec le couvre-feu, il y eu une baisse des accidents de la circulation ».
Quant au médecin Colonel Cheick Fatamady Koné, sous directeur secours, appelle les populations à observer les gestes barrières.

Au niveau de la Direction Générale de la Santé, on loue l’apport important du couvre-feu dans la prévention de la maladie à coronavirus. « Le Couvre-feu a permis de réduire les contacts entre les personnes et de couper ainsi la chaîne de contamination du Covid-19. Ne pouvant pas confiner les gens comme ailleurs, il fallait tout faire pour limiter les contacts entre les populations. C’était le but du couvre-feu en plus des gestes barrières. Ça été d’un apport important dans la réduction de la propagation car, ici au Mali, malheureusement la contamination est communautaire », a laissé entendre le Directeur Général adjoint de la santé, Dr Abdoulaye Guindo qui a salué le rôle des forces de l’ordre chargées de faire respecter strictement le couvre-feu.

Il ressort donc de ces témoignages qu’en l’absence de statistiques, que cette mesure exceptionnelle (instaurée le 26 mars dernier et levée le 9 mai 2020) qui n’a pas fait l’unanimité des populations a bien contribuer à limiter la propagation du Covid-19.
Daouda T Konaté

Source: Mali24.info

3 Replies to “Lutte contre le Covid-19 : L’apport important du couvre-feu dans la réduction de la chaîne de contamination”

  1. Mes amis faut respecter les mesures donnés par les autorités c’est important pour notre santé et celle de nos proches

Répondre à Soulimane Denou Annuler la réponse.