ADEMA-PASJ et la présidentielle de 2022 : « Il n’ya pas de compromis avec Seydou Coulibaly »

Des jeunes cadres de l’Alliance pour la démocratie au Mali-Parti Africain pour la solidarité et la justice (ADEMA-PASJ) sont en train de s’organiser pour prendre la tête du parti de « l’Abeille solitaire » au prochain Congrès dont la date sera bientôt fixée.

En attendant, Modibo Dembélé, l’un des leaders du mouvement, vice-président de la Commission finance du Comité exécutif du parti, non moins Secrétaire politique de la Section de la Commune IV du District de Bamako , assure qu’il n’y aura pas de compris avec Seydou Coulibaly, candidat déclaré du Mouvement Benka à l’élection présidentielle de 2022. 

« L’ADEMA aura son candidat et sera  une Abeille bon teint et non Abeille en transit », a tranché d’emblée, Modibo Dembélé, vice-président de la Commission finance du bureau national du parti, au cours d’un entretien, le vendredi 13 août dernier.  

Cette sortie de Modibo Dembélé intervient après une visite, le 10 août dernier de Seydou Coulibaly, candidat déclaré à l’élection présidentielle de 2022 au siège de l’ADEMA.

En effet, la rencontre entre le président du Mouvement Benkan et le Comité exécutif de l’ADEMA ne cesse de susciter de bourdonnements dans la Ruche. La preuve, dans les Sections et Comités et sur les réseaux sociaux, des Adémistes se posent des questions, à savoir si leur parti présentera un candidat ou s’alignera derrière un candidat externe.

Modibo Dembélé rassure que l’ADEMA aura son candidat de gré ou de force. « Certains membres du Comité exécutif sont déjà dans la logique de la sous-traitance de l’ADEMA au plus offrants commece fut le cas en 2018. Nous n’accepterons plus jamais cela. Il n’ya pas eu de compromis et il n’yaura pas de compromis avec Seydou Coulibaly », a-t-il juré.

Pour M. Dembélé, l’ADEMA a toujours eu des« mauvais fils »en son sein qui essaient chaque fois de monnayer ce parti au gré de leurs intérêts personnels. « Ceux-ci ont fait croire à Seydou que leurs seules voix pouvaient influencer le CE à renoncer au projet d’une candidature interne. C’es pourquoi, il a présenté son offre politique et demandé à ce que l’ADEMA

Lui rejoigne. C’est

Là que le président de l’ADEMA a pris la parole pour dire que l’ADEMA est un grand parti et ne peut pas rejoindre son mouvement », a confié Modibo Dembélé.

Sur la tenue du Congrès, Modibo Dembélé a fait savoir que les préparatifs vont bon train.

« Le CE communiquer a bientôt la date du Congrès. Déjà toutes les sections ont pres que été renouvelées. Le Congrès se tiendra et l’ADEMA aura son candidat », a-t-il insisté.

Si le vice-président de la Commission finance du Bureau national, non moins Secrétaire politique de la Section de la Commune IV de Bamako, soutient la position du président de l’ADEMA, Pr Tiémoko Sangaré, sur la candidature interne, il ne le soutient pas au cas où il va briguer un autre mandat à la tête de leur parti encore moins un autre vieux du mouvement démocratique.

« L’ADEMA a aujourd’hui des jeunes cadres accomplis. Nous avons appris la politique pendant les 30 dernières années. Donc nous allons montrer une alternative aux peuples ADEMA. C’est au peuple ADEMA de choisir qu’il veut à la tête du parti. Ce sera une première parce que le peuple de l’ADEMA s’est toujours contenté de ce qu’on lui propose. Ils auront le choix entre des cadres qui ont des visions et les vieux du mouvement démocratique

Qui ont montré leur limite dans la gestion du parti et même du pays », a soutenu Modibo Dembélé. 

Pour atteindre cet objectif, le vice-président de la Commission finance de l’ADEMA-PASJ confie qu’un mouvement est déjà créé dans ce sens et les membres se réunissent régulièrement.

« D’ailleurs beaucoup d’entre nous ont pu être élus dans nos Sections et occupent des postes stratégiques. C’est un droit pour les acteurs du mouvement démocratique de se présenter, mais nous jeunes cadres de l’ADEMA-PASJ aurons notre candidat à la présidence du parti », souligne le nouveau secrétaire politique de la Section IV de Bamako. 

Maliki Diallo

L’Indicateur

Laisser un commentaire