Affaire des bérets rouges : Trois militaires régularisés après leur libération de prison

Par décret en date du 23 mars 2021, le président de la Transition a régularisé la situation administrative de trois ex-détenus dans l’affaire des bérets rouges. Les intéressés sont nommés au grade de lieutenant à compter du 1er octobre 2015. Il s’agit de Soïba Diarra, Cheickna Siby et Lassana Singaré.

Ces militaires étaient poursuivis dans l’affaire des bérets rouges pour enlèvement et assassinat (Cheickna Siby et Lassana Singaré) et complicité d’enlèvement et d’assassinat (Soïba Diarra).Cette régularisation intervient après leur libération le 15 mars 2021 par la Cour d’assises à la suite d’un procès qui a duré plus de 5 ans.

La libération de l’ensemble des détenus dans l’affaire des bérets rouges a été motivée par une loi d’amnistie promulguée en 2019 par l’ancien président déçu Ibrahim Boubacar Kéita.

La libération de ces détenus sans jugement a été dénoncée par plusieurs organisations des défenses des droits de l’homme qui ont qualifié la loi d’amnistie comme une prime à l’impunité.

Moussa Kobba

Source: Aujourd’hui-Mali

Laisser un commentaire