Amélioration du système éducatif malien : M2CI  et le Centre des Métiers  African INSTTUTE Of Technology apportent leurs contributions

Les locaux de l’hôtel le Colibris ont servi de cade  ce Samedi 26 Juin 2021 pour la tenue d’une conférence débat sur le thème : « Contribution pour une refondation du système éducatif malien :   Quelle école pour quelle finalité ? »

Organisée par M2CI en collaboration avec le Centre des Métiers African INSTTUTE Of Technology, la présente rencontre qui a regroupé les chercheurs, universitaires et acteurs de l’éducation avait pour but de réfléchir  pour trouver des solutions en vue d’une refondation du système éducatif malien.

 Tribune de rencontre, d’échanges et de partage d’idées sur un sujet d’actualité combien important, la tenue de cette conférence débat a été une occasion pour les participants de faire une analyse objective du système éducatif malien, et d’y proposer des pistes de réflexions pour innover ce système à l’image des autres pays de la sous-région.

Dans une communication, le conférencier, Dr ing  Madi Yassa Goudiame a fait  un état des lieux de la situation avant de procéder à l’analyse de  l’évolution des principaux systèmes éducatifs et les recommandations.

 Selon lui  depuis 30 ans le changement de politique  est omniprésent dans le domaine de l’éducation. Et dans les années  2009 nous avons assisté à une accélération de ces reformes diversement appréciées par les acteurs de l’éducation et les partenaires de l’école malienne.

« L’école ne crée pas des emplois mais c’est le système de développement économique et social qui crée des besoins, et l’école est censée répondre à ces besoins ».  

Dr ing Madi Yassa Goudiam conférencier,  a souligné que le  thème du jour est d’actualité  car partout dans le monde  il y’a des grandes transformations qui se font  aussi bien dans les pays développés que dans les pays en voie de développement. « Le système éducatif  forme des gens pour faciliter la meilleure insertion dans leur vie professionnelle. Et Il faut aujourd’hui une approche holistique de l’enseignement  fondamentale à l’enseignement supérieur ».

Cette tribune a été aussi une opportunité pour le conférencier  de partager avec les invités  les axes de la refondation du système éducatif qui sont : la mobilisation et la gestion des  ressources  financières ; les Recommandations  de l’UNESCO ; les Réflexions orientations de la  COFEMEN ; la Refondation de la Formation Professionnelle.

 Il  a par ailleurs souligné que  les différentes reformes entreprises  dans les pays ont échouées parce qu’elles font l’objet de stratégie, de contrainte.

Mohamed Kanouté

Source : Mali24

Laisser un commentaire