Après avoir demandé la modification des deux décrets sur le CNT : Le M5-RFP propose à Assimi Goïta la signature d’un Accord de Collaboration

Le Mouvement du 5 Juin – Rassemblement des Forces Patriotiques (M5-RFP) a adressé une correspondance, le 16 novembre 2020, au vice-président de la transition, Colonel Assimi Goïta pour faire des propositions sur la mise en place du Conseil national de transition (CNT) et pour proposer la signature d’un Accord de Collaboration clair et sincère. « En l’absence de toute concertation dans leur élaboration et au regard des insuffisances criardes des deux décrets du 09 novembre 2020 relatifs au CNT, nous demandons leur modification…Nous fondant sur l’affirmation de votre souhait d’une collaboration étroite avec le M5-RFP, nous proposons la signature d’un Accord de Collaboration clair et sincère pour réussir une Transition de rupture et de refondation d’un Mali Nouveau », révèle la correspondance du M5-RFP sous la plume de Dr. Choguel Kokalla Maïga, président du comité stratégique du M5-RFP.

« Monsieur le Vice-Président, faisant suite à la rencontre du samedi 14 novembre 2020 au Ministère de la Défense, à votre demande, avec la délégation du Comité Stratégique du Mouvement du 5 Juin – Rassemblement des Forces Patriotiques (CS/M5-RFP), nous avons l’avantage de vous notifier nos propositions ci-après relatives à la mise en place du Conseil National de Transition (CNT), et pour un éventuel Accord de Collaboration afin d’insuffler une nouvelle dynamique de gestion de la Transition », souligne la correspondance du M5-RFP adressée, le 16 novembre 2020, au vice-président de la Transition, Colonel Assimi Goïta. Selon le M5-RFP, il y a eu des insuffisances criardes et une absence de concertation dans l’élaboration des deux décrets du 09 novembre 2020 relatifs au CNT (Conseil national de transition). A cet effet, le M5-RFP a demandé la modification des deux décrets afin de permettre la prise en compte de ses préoccupations et celles des autres composantes des forces vives de la Nation. Pour le M5-RFP, il y va de la stabilité et des enjeux de la Refondation. « Nous fondant sur l’affirmation de votre souhait d’une collaboration étroite avec le M5-RFP, nous proposons la signature d’un Accord de Collaboration clair et sincère pour réussir une Transition de rupture et de refondation d’un Mali Nouveau (Mali Koura) en lieu et place de la transition de continuité en cours. Pour ce faire, il y a impérativement un préalable à cette collaboration », précise le M5-RFP. Selon le M5-RFP, il faut nécessairement opérer un recentrage du processus de transition axé sur les attentes réelles et légitimes du Peuple malien, à travers notamment une appropriation du concept de « changement de système » de gouvernance au Mali ; la mise en œuvre d’une stratégie concrète de sécurisation des personnes et de leurs biens sur l’ensemble du territoire ; les poursuites judiciaires contre les auteurs des tueries et exactions contre des manifestants pacifiques les 10, 11 et 12 juillet 2020 à Bamako et dans les régions ; l’audit des finances publiques et parapubliques, les cadastres domaniaux et miniers, l’aliénation du patrimoine immobilier de l’Etat, les projets sectoriels, les Institutions de la République, les grandes administrations (EPICs, EPAs : EDM, PMU, CMDT, AGEFAU, etc.) ; une lutte implacable et irréversible contre la corruption, la mauvaise gestion et toutes les autres formes de délinquance financière ; la relecture intelligente de l’Accord pour la paix et la réconciliation issu du processus d’Alger ; la fixation d’un cadre, les conditions et un chronogramme pour le processus de refondation de l’État malien, en opérant de façon consensuelle les réformes politiques, institutionnelles, électorales, territoriales et administratives pertinentes. Conscient de sa responsabilité historique devant le Peuple malien dans le changement intervenu le 18 août 2020, le M5-RFP affirme être engagé pour la réussite de la Transition, afin de préserver la vision et les impératifs du Changement qui sont à la base du mouvement national patriotique enclenché le 5 juin 2020.

Aguibou Sogodogo

Source: Le Républicain

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *