Arrestation des bandits de grand chemin et délinquants : le prix des instructions fermes du Ministre Salif Traoré

En cette veille de la fête de Tabaski, les forces de défense et de sécurité, font preuve de ténacité dans la préservation de la sécurité dans la ville de Bamako et environs. En effet, plusieurs arrestations des délinquants de masse et bandits de grand chemin se sont déroulés ces temps ci. Chose qui confirme le respect à  la règle des instructions données par le patron du département de la sécurité et la protection civile.

Le jeudi 18 juillet 2019, dans la salle de réunion de son département,  le Ministre de la Sécurité et de la Protection civile, le Général de Division Salif Traoré a rencontré les directeurs généraux de la Police et de la Gendarmerie nationales ainsi que le Chef d’état-major de la Garde nationale, appuyés par des chefs d’unités de Bamako et environs et de Koulikoro. Un seul point était inscrit à l’ordre du jour, engager des actions dynamiques avec des patrouilles pédestres pour qu’il n’y ait plus de repères  pour les bandits. En effet, ces instructions qu’il tenait comme les prunelles de ses yeux, ont porté largement car les éléments de la police , de la gendarmerie sans oublier la garde nationale se sont mobilisés en  engageant des actions dynamiques  afin de mettre hors d’état de nuire les grands criminels, les délinquants de masse et autres et malfaiteurs de grand chemin.

Ainsi dans la nuit du dans la nuit du vendredi au samedi 03 juillet 2019, aux environs de 05 heures, la salle de commandement de la Police Nationale a alerté le Commissariat de Police du 12ème Arrondissement d’un cas de cambriolage de la boutique (Golfa bazin), au marché de Djélibougou, par des individus, apparemment armés de Pistolets Automatiques (PA). Immédiatement, les éléments de la Brigade des Recherches, appuyés par l’équipe de patrouille, sous la conduite par le Capitaine Danséni KONE, avec la coordination du Commissaire Adjoint, Commissaire de Police Yaya NIAMBELE, se sont promptement rendus au lieu indiqué. Avant de mettre la main sur le Nomme Mar Diop de nationalité sénégalaise et Mohamed Haïdara. Les deux malfrats ont reconnu les faits seront remis aux autorités judiciaires pour répondre à leurs actes. Le commissariat du 4ème arrondissement se sont également illustrés à travers l’arrestation de l’homme qui avait assassiné son épouse par vingt-sept coups de couteau en juin 2018. Le mardi dernier, cet assassin a été localisé et cueilli par les éléments de la Brigade des Recherches qui étaient déjà à sa trousse depuis son forfait. A noter également le démantèlement d’un réseau de braquage par la brigade territoriale de Sénou. Il s’agit de Djoubalo Barry, Djingui Sow et Djowary dit Yoro Barry, qui selon  le commandant de brigade Major Moussa Touré, ils avaient longtemps gêné la population de Sénou notamment les chauffeurs de camions et véhicules sur l’axe Sikasso-Bamako, qui étaient principaux cibles.  Ils viennent d’être arrêtés par les hommes CB Touré  et les investigations continuent pour traquer leurs complices.  Les exploits des agents de sécurités ont été fortement salués par les populations lorsque les assassins du gynécologues Ibrahim Ongoiba  ont été arrêtés par les limiers du 6 eme arrondissement. Cette arrestation de ces malfrats a été accueillie avec soulagement dans la commune I du district de Bamako ou deux personnes ont été froidement tués chez eux par des bandits armés le mois de juillet dernier.

 Ensuite les forces de sécurité restent mobilisées sans relâche en dénichant  à la trousse des malfaiteurs dans leurs nids pour permettre la population bamakoise et alentours de respirer.

 De ce fait, la collaboration de la population est plus que jamais nécessaire pour faciliter la sécurisation des personnes et de leurs biens.

Dily Kane

Mali24

One Reply to “Arrestation des bandits de grand chemin et délinquants : le prix des instructions fermes du Ministre Salif Traoré”

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *