Base de données en libre accès sur la productivité de l’eau : Belle initiative de la FAO

La salle de conférence de l’Escalade Gourmande de l’ACI 2000 a abrité le Mardi 17 Aout 2021 un atelier de formation de trois  jours sur la base de données en libre accès sur la productivité de l’eau (Portail WaPOR), initié par la FAO. C’était  sous la houlette de son représentant Modibo TOURE, accompagné par Seriba KONARE coordinateur du projet WaPOR.

Le développement du portail WaPOR au cours de la 1èrephase (2016-2020) a provoqué une demande croissante d’applications pratiques et de solutions pertinentes localement. Ainsi, la représentation de la FAO au Mali a jugé nécessaire d’organiser une formation introductive sur la base de données relative à la productivité de l’eau (Portail WaPOR) qui réunit à Bamako pendant trois jours plusieurs services techniques. Il s’agit  des directions nationales de l’Agriculture, du Génie Rural, de l’Hydraulique et de l’Elevage, des Experts de l’Office du Niger, de l’Institut d’Economie Rurale, de l’Institut Polytechnique Rural de Katibougou, de la Faculté d’Agronomie de Ségou, de l’Ecole Nationale d’Ingénieur, de Watlands International et de plusieurs organisations pastorales.

L’objectif de cette formation est d’introduire les concepts de productivités de l’eau, les approches de télédétection pour le calcul de la productivité de l’eau ,la base de données de la FAO WaPOR et les applications pratiques de l’utilisation de WaPOR. En plus d’informer les parties prenantes, la formation incitera à une discussion sur les besoins spécifiques du Mali ainsi que les utilisations et applications locales possibles de WaPOR.

Elle s’articulera autour de 2 modules : la productivité de l’eau selon la base de données FAO(WaPOR) ainsi que l’utilisation de WaPOR et l’interprétation des résultats. Les sessions de groupe permettront d’évaluer les compréhensions et les besoins en applications. Pendant de l’atelier les participants  mèneront des discussions de groupe, démonstrations en direct, projection des vidéos et de cartes. Cette formation préconise l’interactivité entre les formateurs et les apprenants en vue d’atteindre les objectifs d’apprentissages définis.

A l’issue de cette formation, les participants comprendront mieux les concepts, terminologies, méthodologies et applications sur la productivité de l’eau. Ils auront également une connaissance assez précise de la base de données FAO sur la productivité de l’eau(WaPOR) notamment les composants et les données disponibles. Ensuite ils seront aussi en mesure d’interpréter les résultats de la productivité de l’eau calculés à partir de la base WaPOR, à en croire, le coordinateur, Seriba KONARE.

Pour sa part Modibo TOURE le  représentant de la FAO fonde l’espoir  que le projet atteindra les objectifs assignés dans les pays couverts. Il a aussi rassuré que la FAO compte sur l’engagement de tous les pays pour y parvenir avant d’encourager les participants à une participation active et assidue aux travaux, compte tenue de l’importance de cette formation. En félicitant et remerciant tous ceux qui ont contribué à l’organisation de la présente formation, il réitère l’engagement de la FAO d’accompagner le gouvernement à travers le Ministère du Développement Rural pour le renforcement de la capacité des services techniques. Le representant de la FAO n’a pas oublié le Ministère du Développement Rural pour l’excellence des rapports entretenus avec la FAO et son appui pour la réussite de leurs interventions en accompagnement de leurs efforts de développement agricole et du monde rural.

Ousmane Fofana

Mali24

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *