Benbereverif : Assimi Goïta n’a pas signé d’accord militaire avec la Russie

Un photomontage prétend montrer le chef de l’État malien, Assimi Goïta, en train de signer un prétendu « accord militaire et de partenariat avec la Russie ». Infox !

Sur le cliché, on voit celui qui est présenté comme le président Assimi Goïta et d’autres hommes avec les drapeaux malien et russe côte à côte. Sur WhatsApp, un message l’accompagne : « Le président de la transition au Mali Assimi Goïta vient de signer un accord militaire et de partenariat avec la Russie. C’est la fin du terrorisme au Mali. Félicitation le grand révolutionnaire Goïta. » La publication a été partagée dès centaines de fois sur des pages Facebook burkinabè, comme ici.

POURQUOI C’EST FAUX

Une recherche inversée nous a permis de retrouver la photo originale. Disponible ici, elle montre la signature d’un accord de coopération militaire le 26 juin 2021 entre la République mauritanienne et la Russie. L’homme présenté comme Assimi Goita est en réalité le ministre mauritanien de la Défense, Hanena Ould Sidi, assis à côté du vice-ministre russe de la Défense Alexander Fomin.

Des imperfections sur le photomontage nous permettent déjà de douter de la véracité de l’image. Sur la photo, on distingue de près que le drapeau malien a été collé sur un autre drapeau, celui de la Mauritanie. Le drapeau malien se lit vert, or, rouge. Or sur l’image, c’est l’inverse qu’on constate du fait de la disposition des couleurs.

UN ACCORD MILITAIRE AVEC LA RUSSIE, MAIS EN JUIN 2019

Le Mali a signé un accord de coopération militaire avec la Russie depuis juin 2019. Il avait été signé à l’époque par le général Dahirou Dembélé, à l’époque ministre malien de la Défense et des Anciens combattants.

Depuis le putsch de mai dernier, avec l’arrestation du président Bah Daw et son premier ministre Moctar Ouane, des voix s’élèvent pour réclamer une plus grande implication de l’armée russe au Mali en lieu et place des forces françaises de l’opération Barkhane, dont le retrait a été annoncé par le président Emmanuel Macron. Plusieurs photomontages montrant Assimi Goïta et le président russe Vladimir Poutine circulent notamment sur YouTube.

A ce jour, le président russe n’a jamais rencontré Assimi Goïta. Le contact entre les deux régimes se résume officiellement jusque-là à une rencontre à Bamako le 15 juin 2021 entre le ministre de la Défense et des Anciens combattants, le colonel Sadio Camara, et l’ambassadeur russe au Mali.

Source: Benbere

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *