Caravane « Tous et Chacun » 2018 : La ville de San accueille les caravaniers

Les caravaniers ont été chaleureusement accueillis par les populations de San dans le cadre de la 4ème édition de la caravane de l’association « Tous et chacun ».

Le thème retenu pour cette année est « Engageons-nous pour une communication avec les femmes et leurs familles, moyen efficace qui répond à leurs besoins de santé ». Cette quatrième édition de la caravane de l’association « Tous et chacun » est rendue possible grâce  au financement de l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) et le ministère de la Santé.

La caravane a pour but de mobiliser les acteurs autour de la problématique de la réduction de la mortalité maternelle, néonatale et infantile dans la perspective de l’atteinte des ODD.

Au cours de ce parcours de pèlerin, les caravaniers sillonneront les villes de San, Koutiala et Dioïla. L’étape de San a pris fin ce vendredi 7 décembre 2018.

Pendant les trois jours de travaux à San, l’équipe dirigée par Madame Molobaly Diallo, présidente de l’association « Tous et Chacun » a rendu  des visites de courtoisie au domicile chef du village de San, El Hadj Sékou Traoré, au Préfet du cercle de San, Ahmadou Dicko, au Conseil du cercle, à la mairie, au CSREF puis au CSCOM.

Les populations de San sont sorties très nombreuses pour accueillir leurs hôtes dans les différents centres de santé ciblés en l’occurrence le CSCOM central et l’ASACO de Lafiabougou (San).

Dans le premier centre, c’est-à-dire le CSCOM central, dirigé par Dr N’Fa Adama Diallo, l’équipe, à  travers une causerie-débat avec les femmes et quelques hommes sensibles à la cause des enfants et des femmes, a expliqué l’importance du thème de cette quatrième édition tout en donnant les bonnes astuces sur les préparatifs de l’accouchement pour éviter les complications y afférentes.

Au second centre de santé notamment l’ASACO de Lafiabougou (San), la notion de planification familiale (PF) a été succinctement expliquée par les experts des différentes divisions concernées qui participent à la caravane.

Il faut rappeler également qu’à la fin de chaque séance (causerie-débat, jeux et prestations d’artistes), l’équipe a remis des cadeaux à la population : des kits de lavage des mains au savon, des moustiquaires, des tee-shirts et casquettes pour que les messages soient bien compris et mieux véhiculés.

Après San, les caravaniers ont mis le cap sur Koutiala, deuxième étape. Dans la capitale de l’or blanc, la caravane séjournera du samedi 8 au jeudi 13 décembre.

Bourama Camara

Envoyé spécial

Mali24

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *