Choguel Maïga à propos de son double salaire de l’AMRTP et de ministre : “Depuis que je suis devenu ministre, j’ai toujours reversé mon salaire de directeur de l’Amrtp dans le compte de l’Amrtp”

Accusé plusieurs fois d’avoir bénéficié de son salaire de directeur de l’Amrtp et de celui de ministre, Choguel Kokala Maïga, le désormais postulant au poste de Premier ministre, apporte un démenti à ces allégations.

Choguel Kokala Maïga dit qu’il n’a jamais voulu répondre à ces allégations parce qu’il soupçonnait le responsable du gouvernement à l’époque d’être à la base de cette information. Il a expliqué que quand beaucoup de directeurs deviennent des ministres, avant la nomination de leur remplaçant, ils continuent de signer des documents pour la continuité de l’Etat.

“Selon la loi, tant que l’ancien directeur (nommé ministre) continue à signer les documents de la Direction, il a la responsabilité de cette Direction et il bénéficie de salaire de directeur. Ce qui fait qu’il y a beaucoup de ministres, avant la nomination de leur remplaçant à la tête d’une direction, continuent de prendre leur salaire de directeur. Mon cas a été un scandale parce que c’est moi Choguel Kokala Maïga. Sinon, beaucoup d’autres directeurs ont bénéficié de la situation et il n’y a pas eu de problème. J’ai craint cette situation. Et je n’ai pas échappé aux critiques.

Le soleil est apparu là où je pointais le doigt. Quand j’ai été nommé ministre, j’ai proposé un directeur au Président et au Premier ministre. Ces derniers ont pris leur temps avant de nommer le directeur. Et tant que le directeur n’était pas nommé, je devais continuer à signer les papiers. Donc, selon loi, je dois bénéficier du salaire du directeur. Depuis que j’ai été nommé ministre, je ne prenais plus mon salaire de directeur de l’Amrtp” a-t-il expliqué.

Selon toujours Choguel : “Ce que les Maliens ne savent pas, le salaire du directeur de l’Amrtp est plus important que celui d’un ministre. Si le ministre gagne 800 000 Fcfa par mois, le directeur de l’Amrtp prend un salaire entre 8 à 12 millions Fcfa par mois. En tant que ministre, je pouvais prendre mon salaire de directeur de l’Amrtp. Mais ce que je faisais, chaque mois, quand on me remettait la fiche de paye et qu’on virait mon salaire de directeur de l’Amrtp dans mon compte, je faisais un chèque correspondant à la somme du salaire pour la retirer et la reverser dans le compte de l’Amrtp. Et je gardais les documents avec moi parce que je savais qu’un jour le sujet allait être abordé. Et mon attaché était le seul à être au courant de ce reversement de mon salaire dans le compte de l’Amrtp pendant une année”.

Choguel Kokalla Maïga a tenu à préciser : “Quand les gens ont commencé à gâter mon nom, les responsables m’ont envoyé le Contrôle d’Etat pour m’accuser de magouille. Entre le 22 janvier 2016 et le 17 juillet 2016, j’ai subi 6 missions de contrôle. Ce qui n’a jamais été fait depuis que le Mali est indépendant. Et comme les contrôleurs n’ont rien trouvé contre moi, ils m’ont accusé de prendre deux salaires. Et les contrôleurs m’ont demandé si la loi me permettait de prendre deux salaires. Je leur ai répondu par l’affirmatif. Et je leur ai fait savoir que je ne suis pas le seul ministre à le faire. Je suis un leader politique.

A ce titre, je n’ai pas voulu prendre les deux salaires car j’avais peur que ma renommée soit entachée. Et j’ai fait savoir aux contrôleurs que depuis que je suis devenu ministre, je reverse mon salaire de directeur de l’Amrtp dans le compte de l’Amrtp et que je garde tous les reçus. Le contrôleur m’a réclamé les reçus que j’ai refusé de donner. Je leur ai proposé d’aller à la banque pour vérifier le reversement de mon salaire dans le compte de l’Amrtp.

Les contrôleurs se sont rendu compte que je reversais mon salaire dans le compte de l’Amrtp. Et personne n’avait jamais fait cela au Mali. Mais les gens ont continué à salir ma réputation dans les organes médiatiques. Certains ont même dit que j’ai fait une transaction de 700 milliards Fcfa et qu’ils ont des preuves contre moi. Grâce à Dieu, je n’ai pas réagi”, a-t-il expliqué.

Siaka DOUMBIA

Aujourd’hui Mali

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *