Commissariat de police du 15ème arrondissement : Les limiers du Compole Mousse M’Baye Frappent encore!

Un sac à dos contenant 9 téléphones portables, un pistolet  de fabrication artisanale amélioré  garni de  2 cartouches de 9 mm, une moto Djakarta, et une moto taxi c’est le butin saisi  sur trois  présumés jeunes  bandits  appartenant à un réseau  d’agresseurs dans la nuit du 15 au 16 Octobre 2021 par les éléments du commissaire Mousse M’Baye  en charge du 15eme arrondissement.

Les malfrats composé  de MS  domicilié  à Bacodjicoroni Golf, MB domicilié à  Sabalibougou  et BC  domicilié à Yirimadjo  ont a leu actif plusieurs cas de braquages à mains armées à Bamako et sur la route de Kobala (Baguineda).

Ils  évoluent la nuit sur une moto taxi ils suivent  leurs victimes jusqu’à l’abri des  regards, où ils les menacent avec une arme à feux et ensuite les dépossèdent  de tous leurs biens sac à main, téléphones et autres objets de valeurs laissant leurs victimes dans l’amertume et les larmes aux yeux.

 Selon le commissaire Mousse M’Baye  en charge du commissariat de police du 15eme arrondissement, cette arrestation a été rendue possible grâce à la vigilance et au professionnalisme de l’équipe de patrouille du  commissariat qui  a été alerté dans la nuit  du 12 Octobre  2021 par un usager dénonçant le comportement douteux de deux jeunes sur une moto taxi à une heure tardive de la nuit.

 C’est ainsi qu’un ratissage de la zone indiquée a permis  aux policiers  de retrouver la moto taxi signalée devant  une famille où s’était refugié l’un des deux hommes qui conduisait ladite moto. Ayant aperçu la police  il se jette  du haut de l’étage  avec son sac à dos  contenant 9 téléphones  volés, fracturant du coup sa jambe et sa hanche.

Transporté à l’hôpital par les policiers et interrogé sur sa présence dans cette famille à une heure tardive, et sur la provenance des téléphones,  MS fini par craquer et donne des éléments permettant à l’expérimenté  commissaire Moussé M’Baye de mettre enfin la main sur les autres membres du réseau avec leurs butins.

 Une fois leurs auditions terminées ils ont été présentés au procureur  qui a jugé nécessaire de les placer sous mandat de dépôt à la maison centrale d’arrêt de Bamako.

Mohamed Kanouté

Source : Mali24.info

Laisser un commentaire