Commune IV du District: Le maire ouvre la chasse aux consommateurs du Chicha, du Tramadole et bien d’autres produits assimulés

La santé n’a pas de prix dit un adage. Le conseil communal de la commune IV du distrist de Bamako vien de donner un signale en interdisant la consommation du Narguile appele (Chicha), du Tramadole et autres produits assimilés frauduleux.
La consommation du chicha remplace petit à petit la ciragette au niveau de la jeunesse. Très toxique et dégageant une odeur noseabonne, le chicha fait partie de nos jour du quotiedien des jeunes de Bamako. On retrouve le Chicha dans les grins et dans les boîtes de nuit.
« On consomme sans connaitre les conséquences sur la santé », dixit Moussa Traoré un jeune de Lafiabougou qui est ravi de cette décision du conseil communal.
C’est le serpent de mer dans notre societe son utilisation l’usage du Chiha n’est pas autorisée mais florisent à travers la capitale.
A en croire, un notable, de nos jours certains promoteur de restaurant, Bar et Maquis utilisent la Chicha comme strategie de marketing et moyen d’attirer une certaine classe de clients VIP.
Les autorités communales mettent en avant le risque sanitaire lié à la fumée car une chicha est égale à Vingt cigarette.
Après la commune IV à qui le tour?

Affaire à suivre
Mohamed Kanouté

Mali24.info

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *