Conférence nationale de l’(APR) : C’est ce 17 février à Bamako.

L’alliance pour la république (APR) prépare activement la tenue de sa conférence nationale à Bamako. Après cinq bonnes années d’existence, le temps est maintenant arrivé d’interroger les textes et d’y poser de nouveaux jalons pour les années futures. Ce parti d’action et de contribution est aujourd’hui présente dans toutes les  localités de notre pays, y compris dans les nouvelles régions. Si à Menaka reste véritablement son principal fief au Nord-Mali, il n’en reste pas moins représenté dans toute sa splendeur à Taoudeni et Kidal, une présence qui rompt  du coup avec ce préjugé peu réjouissant de parti local ou lilliputien. Comme preuve irréfutable  de cette belle maturité, le parti du perroquet  enregistre tous les jours, une arrivée confortable de nouveaux adhérents. Le dernier cas emblématique est celui  du Maire de Diré et certains de ses conseillers. Cela s’explique naturellement par l’extraordinaire dynamisme de ses structures, mais aussi et  surtout de la brillante et admirable personnalité politique de son président Oumar Ibrahim Touré, connu et apprécié depuis de longues années par son sens très élevé (presque prophétique) du pardon, de l’écoute permanente  des autres, de la  générosité saine  et vraie, c’est-à-dire  ne  reposant pas sur de vils  calculs politiciens. Ne vous étonnez pas alors, qu’il puisse bénéficier de cet immense « capital de sympathie » auprès de l’opinion nationale, toujours désireuse de mettre en avant des « hommes de charisme et de qualité » devenus si rares sous nos cieux et susceptible de donner un nouveau destin à notre pays. C’est pour la première fois, que le parti réunira de façon presque exceptionnelle, l’ensemble de ses éluscommunaux, issus des élections de Novembre 2016 et ceux dont les mandats n’ont été renouvelés. Ils pourront tous profiter de ce moment propice, pour bénéficier d’une séance de formation sur l’approfondissement de la décentralisation et qui seront ensuite   suivies de vrais débats  sur tous les  contours de  la gouvernance locale dans notre pays.  Au cours de cette grand’messe,  qui rassemblera toute la diversité malienne, le parti du perroquet abordera toutes les questions nationales et internationales, aucun sujet ne restera tabou, ni occulté. Il s’agit de la gouvernance du pays, l’accord pour la paix et la réconciliation, l’approfondissement de la décentralisation, l’appartenance à la majorité présidentielle, l’évaluation du premier mandat du président IBK. L’analyse de ces différentes questions permettra aux uns et autres d’apporter de riches et stimulantes contributions suivies de fortes  recommandations, en vue de les résoudre dans l’intérêt supérieur de notre pays .Ce sera aussi le moment vraiment approprié de relire le projet de société du parti dans ses principaux aspects concernant surtout les volets : défense, sécurité, l’agriculture, la santé etc. Pour un plus grand souci d’efficacité et de rapidité dans certaines prises de décision, le parti procèdera à un remembrement du bureau exécutif national, dont la taille sera considérablement réduite  et à côté du quel une commission spécialisée de 100 personnes environ sera également mis en place, pour permettre à chaque militant€ de jouer pleinement sa partition, pour une meilleure représentativité du parti, dans leurs localités respectives. L’APR compte à ce jour 137elus communaux, 1 député élu dans la circonscription de Mopti. Bacary Camara Mali24

One Reply to “Conférence nationale de l’(APR) : C’est ce 17 février à Bamako.”

Laisser un commentaire