Côte d’Ivoire : Une étudiante remporte le prix de la meilleure femme Sénoufo au festival Sénang

La finale de la sixième édition du ‘’ Festival Senang ’’ a eu lieu dans la nuit du dimanche 20 au lundi 21 décembre 2020 au centre culturel Womiengnon de Korhogo. Ce concours a pour but de faire la promotion de la culture Sénoufo dont le prix de la meilleure femme Sénoufo, a été remporté par une étudiante de Licence 1 de sociologie.

Plusieurs équipes étaient en compétition à la place Womiengnon de Korhogo en présence de Lanzéni Coulibaly, maire de la commune de Korhogo, d’Issa Coulibaly, patriarche de Korhogo etc. Les vainqueurs ont été récompensés à l’issue de la finale. Avant l’entame des festivités, Issa Coulibaly a expliqué qu’en dépit de la disparition du Premier ministre, Amadou Gon Coulibaly le festival devrait avoir lieu cette année 2020. « Ce festival permet à nos enfants de s’imprégner du passé. En effet, nos valeurs traditionnelles sont en voie de disparition », a-t-il précisé

 « Pour nous qui approchions Amadou Gon Coulibaly, savions comment il était attaché à la culture et comment il contribuait. En tant que son petit frère je suis très heureux que cette édition porte son nom. Au-delà d’être une plateforme d’expressions, d’échanges et de brassage culturel, le festival Sénang nous permet et nous permettra de rester en contact permanant avec notre culture. Le festival nous permet, nous qui avons la tête dans le modernisme de garder nos pieds dans la tradition », a fait remarquer le premier magistrat de la commune de Korhogo.

Selon le jury dirigé par Soul de Tiakaha, les différentes prestations de chaque finaliste a placé la compétition à un haut niveau. Mais la candidate Djalia Soro, étudiante en Licence 1 de sociologie à l’issue de cette compétition très relevée à travers ses différentes prestations, au niveau du ‘’Wolo koulo tchétchanw’’ a offert un cocktail de valeur de la femme sénoufo. La candidate s’est hissée à la première place avec 218 points et a reçu le prix Fatoumata Gon Coulibaly, constitué d’une moto d’une valeur de 450 000 FCFA avec une somme de 150 000 FCFA et de nombreux lots. « Je suis très heureuse d’avoir remporté ce prix. Je remercie Alexis Sékongo qui valorise la culture Sénoufo. Ce concours m’a permis d’apprendre beaucoup en ce qui concerne notre culture », s’est réjoui la lauréate du prix ‘’Wolo koulo tchétchanw’’.

L’étudiante a mérité la première place, dira le jury. Par contre, les autres filles n’ont pas démérité. Classée deuxième, Korotoum Soro de Karakoro, avec 215 points est repartie avec la somme de 100 000 FCFA avec plusieurs lots. Quant à la troisième place, elle est revenue à Salimata Soro avec 212 points qui est partie avec 75 000 FCFA avec des gadgets. Déjà, dans la nuit du samedi 19 au dimanche 20 décembre 2020, c’était les phases finales du concours ‘’Wolo koulo kpoyohdjanw’’ (le meilleur danseur de balafon) et la lutte traditionnelle. A l’issue du concours, Zondélégué Sékongo, maçon de profession, âgé de 28 ans, est sorti vainqueur du concours du meilleur danseur de balafon. Il a convaincu les membres du jury composés de joueurs de balafon pour occuper la première place.

Il a obtenu le prix avec 112 points et est reparti avec une moto d’une valeur de 450 000 FCFA et une enveloppe de 100 000 FCFA. « Je suis heureux de remporter ce prix. Je le dédie à mes parents qui m’ont soutenu. Je remercie Alexis Sékongo d’avoir initié ce prix », a expliqué le vainqueur. La seconde place a été arrachée par Zondélégué Soro, avec 106 points. Celui-ci est reparti avec une enveloppe de 75 000 FCFA. Quant à la troisième place, elle a été remportée par Siaka Nangnin Ouattara de Karakoro avec 100 points. Il est reparti avec une enveloppe de 50 000 FCFA. Selon le jury dirigé par Soul de Tiakaha, certains candidats ont péché par le manque d’occupation scénique. A l’issue du concours de la lutte traditionnelle, dénommée ‘’Wolo koulo gbetchanw’’, Lacina Silué a pris le dessus.

Il a remporté la moto d’une valeur de 450 000 FCFA et une somme de 100 000 FCFA. La deuxième place est revenue à Abdoulaye Silué qui a reçu la somme de 75 000 FCFA avec des gadgets. Quant à la troisième place, est revenue à Songuifolo Silué qui a reçu la somme de 25 000 FCFA avec des gadgets. La soirée a, par ailleurs été meublée par plusieurs prestations artistiques. Notamment, le Mapouka Palaka, le Boloye national etc. Rappelons que la candidate Ségnintinnin Yéo avait remporté l’édition de 2019. La candidate s’était hissé à la première place avec 129,40 points et avait reçu une moto de marque Haojin d’une valeur de 500 000 FCFA avec de nombreux lots.

Karina Fofana

Source: AFRIKSOIR

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *