Création de la Force Anti-Terroriste (FAT) : La synergie des syndicats de la police  hausse le ton

Réuni au groupement mobile de sécurité (GMS), ce mercredi 24 Novembre 2021, la synergie des syndicats de la police nationale devant un parterre de journalistes par la voix de son porte-parole le sergent-chef de police Boubacar Arama, se dite consternée par rapport à la création de l’unité dénommée force antiterroriste FAT au département de la sécurité et de la protection civile par l’arrêté interministériel N° 4649 /MSPC-MDAC- SG du 10 Novembre 2021

 La synergie des syndicats de la police nationale invite par conséquent les plus hautes autorités du pays à ramener cette force au département de la défense et des anciens combattants, tutelle des corps militaires.

 Selon toujours le porte-parole de la synergie des syndicats de la police nationale le sergent-chef Boubacar Arama, il a été retenu après une rencontre avec le ministre de la sécurité et de la protection civile et le directeur général de la police, la mise en place d’une commission pour la création et la réorganisation des unités spéciales et antiterroristes de la police.

 En ce qui concerne la grille, le porte-parole dira qu’au sujet des travaux de rectification des grilles, la synergie a été informé de la mise en place prochaine d’une commission au ministère du travail de la fonction publique et du dialogue.

 Pour ce qui concerne le statut de la police, le porte-parole le sergent-chef de police   Boubacar Arama a souligné que le dossier se trouve au niveau du secrétariat général du gouvernement pour les dernières modalités de son adoption. La synergie exhorte les plus hautes autorités du pays à prôner un esprit de camaraderie dans un climat apaisé entre les frères d’armes déployés sur l’ensemble du territoire nationale.

 Enfin la synergie félicite et encourage l’ensemble des policiers du Mali à faire preuve de retenu d’effort et de persévérance dans l’accomplissement de leurs missions régaliennes de sécurisation des personnes et de leurs biens ,surtout en ces moments critiques de l’existence de notre pays.

Mohamed Kanouté

Source : Mali24.info

Laisser un commentaire