Crises au sein du M5-RFP : Des cadres dénoncent des dysfonctionnements au sein du comité stratégique

Dans une correspondance en date du 7 janvier 2022, des responsables du comité stratégique et non des moindres, ont déploré des dysfonctionnements au sein du comité stratégique et la tentation de faire du M5-RFP, une caisse de résonnance au profit du pouvoir.  

Depuis la nomination du Premier ministre Choguel Kokalla Maïga, de grandes contradictions persistent entre plusieurs tendances du Mouvement du 5 Juin Rassemblement des Forces patriotiques (M5-RFP). Ces contradictions ont trait à  la question du renouvellement du comité stratégique et son positionnement vis-à-vis du pouvoir de transition. Elles ont été relevées au grand public par une correspondance co-signée par quelques figures de proue du Mouvement  dont Cheick Oumar Sissoko, Modibo Sidibé, Madame Sy Kadiatou Sow, Mohaned Ali Bathily et Aliou Sangaré. Déplorant l’absence de cadre de collaboration entre le M5-RFP et Premier ministre Choguel Kokalla Maïga qui selon leurs dires, a opposé une fin de non recevoir à cette demande. Pire affirment- ils, que le comité stratégique n’a jamais été consulté sur la  question de la durée de transition et sa prorogation. Aussi, ils déplorent la volonté de nommer en catimini quelques cadres du M5-RFP au sein du Conseil National de Transition (CNT) en dépit de la position officielle de celui-ci demandant la diligence des actions pour l’annulation des décrets relatifs au Conseil National de Transition ( CNT)  qu’il trouve illégal et illégitime …« les Assises Nationales de la Refondation (ANR) ont-elles conformes aux attentes du comité stratégique du M5-RFP ? Quels sont les points à enlever ou à ajouter à la constitution, la charte des partis politiques et la loi électorale » se demandent-ils.  Aussi, les cosignataires veulent que le comité stratégique soit remembré en remplaçant tous ses cadres impliqués dans l’action gouvernementale (Premier ministre, ministres)  afin de faire de celui-ci un cadre de veille, une force efficace de propositions pour la refondation du Mali Koura. Ce qui disent- ils, ne semblent pas partagés par le Premier Ministre non moins président du comité stratégique et ses partisans zélés, qui voudraient faire de celui-ci un instrument pour la réalisation de ses ambitions personnelles.

En outre, ils demandent qu’une réunion extraordinaire du comité stratégique soit convoquée pour discuter des ses problèmes et procéder aux rectifications nécessaires sur la base de compromis partagé par  toutes les entités.

Alpha Sidiki Sangaré

Source : mali24.info  

Laisser un commentaire