Décoration des anciens ministres : IBK sert dans un plateau d’or mêmes ses adversaires politiques

En décorant, le 21 juin 2018, les serviteurs de l’Etat, même des anciens ministres devenus ses redoutables adversaires politiques, notamment Konimba Sidibé, le Chef de l’Etat, Son Excellence Ibrahim Boubacar Kéïta, a fait preuve de devoir de conscience au moment où d’autres lui nourrissent la haine, la phobie, l’animosité, l’hostilité gratuites. Une cérémonie de remise de décorations par le Président de la République, Chef de l’Etat, SEM Ibrahim Boubacar Kéïta, a été organisée le 21 juin 2018 dans la Salle des Banquets du Palais de Koulouba. Il s’agit pour le Président de la République de témoigner, comme à son habitude, sa reconnaissance  aux cadres de l’Etat pour services rendus à la Nation. Parmi les personnalités récipiendaires,  honorées d’insignes de Commandeur et d’Officier de l’Ordre national du Mali, des Présidents d’Institutions de la République ; des Ministres en fonctions comme Abdoul Karim Konaté du Commerce ; des anciens Ministres tels Housseiny Amion Guindo dit Poulo et Konimba Sidibé et des proches collaborateurs du Chef de l’Etat. Ces décorations sont méritées. Certes. Mais, si  certains parmi ces Récipiendaires sont restés dans l’ombre, dans la loyauté, se contentant de leur travail ; d’autres, en revanche, comme Housseiny Amion Guindo de la CODEM ou Konimba Sidibé du MODEC ont brillé par leur ingratitude en rejoignant avec armes et bagages le camp des farouches des opposants voire des ennemis jurés du Président IBK. Pour le Chef de l’Etat, Grand Maître des Ordres Nationaux, c’est le mérite qui est ainsi récompensé. «Nous sommes dans un pays où nous devons tâcher d’ancrer les habitudes républicaines. L’essentiel est de servir l’Etat. Dès lors que l’on a montré très clairement son engagement envers son pays, la République reconnaît le mérite », a-t-il  déclaré. Et d’ajouter  consciencieusement : « Des anciens ministres ont été décorés, peu importe pour moi telle ou telle évolution ». En décorant ses anciens ministres malgré qu’il y en a qui soient devenus des farouches opposants à sa réélection, le Président Ibrahim Boubacar Kéïta vient  ainsi de démontrer face à ses  adversaires que le Mali qui compte pour lui ; qu’il a le sens hautement élevé du patriotisme, du nationalisme de la Démocratie, de la fraternité, reconnaissance et de la tolérance envers ses adversaires politiques, nonobstant qu’ils lui tirent à longueur de journée et gratuitement des flèches dessus. Cyril ADOHOUN Source: L’Observatoire

Laisser un commentaire