Démantèlement d’un réseau de trafic d’armes à Bamako: La BIJ saisit 6 mitrailleuses et 3 pistolets automatiques

Dans un communiqué de presse, en date de ce 23 novembre 2021, le directeur général de la Police nationale, Contrôleur général de police Soulaïmane Traoré, annonce le démantèlement d’un réseau de trafic d’armes à feu à Baco-Djincoroni en commune V du district de Bamako par les éléments de la Brigade d’investigations judiciaires (BIJ). Le même communiqué annonce l’interpellation de trois (3) personnes et la saisie de six (6) pistolets mitrailleurs de fabrication inconnue et trois (3) pistolets automatiques de fabrication turque.

Ali24 a cherché à savoir plus sur cette opération menée par le commandant de la BIJ, le Commissaire divisionnaire Hamadoun Bilal Traoré et ses hommes. Suite à des renseignements recueillis ça et là, le chef de la brigade de recherche, le commandant de police Moussa M Traoré peaufine son plan sous la supervision du commandant de la BIJ.

Un agent infiltre le réseau. Il rentre en contact avec un intermédiaire basé en Banankabougou en commune VI du district de Bamako. L’agent infiltré passe une commande alléchante. C’est une bonne affaire que personne ne veut rater. L’intermédiaire décide de lui conduire à plusieurs kilomètres notamment à Baco-Djincoroni où se trouvent les marchandises. « L’acheteur » et son intermédiaire partent ainsi à la recherche des armes. Au moment, une équipe lourdement armée de la BIJ prend en filature l’agent qui joue bien le rôle. En pleine découverte des armes, l’équipe de la BIJ fait irruption pour gâter la conclusion du marché.

Le Commissaire divisionnaire Hamadoun Bilal Traoré et ses hommes ont fait preuve d’un extraordinaire professionnalisme à travers des méthodes d’enquêtes savamment rodées pour démanteler ce réseau.

Ali24

Laisser un commentaire