Département des transports et des infrastructures: Issa Sinayoko vers la radiation pour avoir dénoncé trois marchés frauduleux

Au Mali, il est difficile de s’aventurer sur le terrain de la dénonciation au risque de perdre la vie ou de se retrouver abandonner voir  radier de sa fonction. Tel sera le cas de Issa Synayoko inspecteur des finances au ministère des Transports et des Infrastructures. Il est suspendu de ses fonctions jusqu’à nouvel ordre pour faute grave par une décision de la nouvelle ministre de ce département Mme Dembélé Madina Sissoko. Une décision hautement politique pour faire taire ce dérangeur  qui ne cesse de dénoncer les magouilles, les fraudes, les calamités financières.. Pour rappel, cette suspension serait en lien avec ses récentes accusations contre le ministre sortant portant sur l’attribution de 3 marchés routiers pour un coût de plus de 140 milliards FCFA.

Et pour cause, dans une lettre ouverte adressée, le 18 mai 2021, à l’ancien premier ministre Moctar Ouane, le président de la Plateforme des Organisations syndicales de lutte contre la corruption, non moins Coordinateur des comités syndicaux DAF, DRH, CPS et DFM de la Primature et de tous les ministères, Issa Synayoko, a demandé l’annulation « des marchés illicitement attribués » qui vont coûter à l’Etat malien la bagatelle de 140 400 140 705 FCFA.

Dans la correspondance, le cadre du département des Transports et des Infrastructures a accusé son ministre de conclure des marchés gré à gré. En un mot, selon lui, ces marchés ont été attribués de façon illégale. Cependant, les différentes enquêtes autour de ces marchés n’ont pas donné grande chose. Voilà la quintessence de sa lettre. Il n’en fallait pas pour que ce cadre émérite et courageux, Issa Synayoko nºlle 0123.040-T. inspecteur du Trésor de 2e classe 1er échelon, en service à la Direction des finances et du matériel du ministère des Transports et des Infrastructures soit suspendu de ses fonctions jusqu’à nouvel ordre, pour faute professionnelle grave». Son seul tort, est donc la dénonciation de la mafia autour de ces marchés frauduleux. Et il nous revient des sources concordantes que des dispositions sont entrain d’être prises pour radier Issa Sinayoka inspecteur du trésor à cause de ses dénonciations des corruptions à ciel ouvert. La nouvelle ministre des transports à peine d’être mieux installée dans son fauteuil ministrable se fera parler d’elle si ce courageux M Sinayoko est radié de la liste des fonctionnaires du Mali.

Ouverture d’une enquête parlementaire

Des membres du conseil national de transition (CNT), organe législatif de la transition se sont saisis du dossier pour ouvrir une enquête afin de connaitre les raison de la sanction contre Issa Sinayoko. «  Nous avons  pris connaissance également du passage d’une délégation de la BOAD au Mali après les dénonciations. Nous suivons avec intérêt les dernières évolution de la situation », a déclaré Aboubacar Sidick Fomba, porte parole du collectif des membres du CNT contre la corruption et l’injustice sociale.

Nous y reviendrons

Dily Kane

Source : Mali24.info

One Reply to “Département des transports et des infrastructures: Issa Sinayoko vers la radiation pour avoir dénoncé trois marchés frauduleux”

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *