Fait-divers : J’ai surpris mon homme avec ma camarade de classe

Je suis O., 25 ans. J’ai été trompée par A., avec qui j’entretenais une relation depuis deux ans et demi.

Je viens d’une famille aisée. Mes parents gagnent bien leur vie et je ne manque de rien. Nous sommes juste deux, mon frère et moi.

Mon homme est un infidèle dans l’âme. Il m’a trompée je ne sais combien de fois. Mais je finissais toujours par le pardonner. Il travaille dans l’entreprise de mon grand frère et ils traitent quelques business ensemble. Avant de commencer à travailler pour mon frère, A. se débrouillait, il ne faisait rien de concret, mais j’ai accepté sa situation.

Je l’ai recommandé à mon grand frère pour qu’il l’embauche. Le mardi 12 janvier, je m’ennuyais à la maison j’ai donc appelé A. pour qu’on se fasse un petit restaurant, il m’a dit être occupé au travail et qu’il avait un conseil d’administration et des bilans à faire vu que c’est le début d’année. Et je l’ai informé que je vais donc me rendre chez ma copine. Il m’a même promis de passer me chercher à la descente.

Arrivée chez une de mes meilleures amies, EDM a fait coupure sur coupure. Celle-ci m’a proposé d’aller au restaurant. J’ai accepté et lui ai dit qu’on doit retourner tôt parce que mon ami A. doit venir me chercher.

Arrivées devant le resto, j’ai remarqué la voiture de mon homme, je ne comprenais rien et j’ai gardé mon sang froid et pris mon courage à deux mains afin d’avoir le cœur net sans manquer de trouver une justification. Une fois à l’intérieur du restaurant, mes doutes se sont confirmés en le voyant confortablement assis et de surcroit avec une camarade de classe.

Je les avais présentés lors de mon anniversaire. Ils s’embrassaient se touchaient, j’ai failli faire un AVC. Mon maie avec qui j’étais voulait faire un scandale, mais je l’ai arrêté.

Mon frère avait fini par avoir une confiance aveugle en A., il était même sur le point d’investir des millions dans un projet d’agriculture qu’il lui avait proposé. Alors je l’ai appelé en lui disant que j’avais un problème et qu’il doit vite venir. Une chance pour moi qu’il était tout près.

A son arrivée, j’ai fait semblant de faire un malaise. Il m’a amené à l’intérieur du restaurant. A peine entré, il voit A. avec ma camarade et cerise sur le gâteau, ils s’embrassaient encore. Mon frère était choqué et moi j’ai juste secoué la tête mais au fond mon cœur était en mille morceaux. A. a failli se mettre sous la table tellement il avait honte.

On les a ignorés et commandé à manger, ils se sont levés après une vingtaine de minutes et sont partis. J’ai donc demandé à mon frère de stopper tous les projets qu’ils avaient ensemble et le renvoyer de son entreprise. Mon frère était sans voix tellement le choc fut grand. Quant à A., je ne lui ai pas donné la possibilité de s’expliquer. Je l’ai bloqué de partout. Et ma famille a fait de même. Et il s’est permis de venir chez nous avec sa famille pour me demander pardon. Je les ai laissés au salon pour me réfugier dans ma chambre.

Sira Diarra

Source: Mali Tribune

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *