Grande mobilisation au Mali: le test grandeur nature pour la junte militaire

Ils sont des milliers des maliens massés au boulevard de indépendance ce vendredi 14 janvier 2022 pour dire non aux sanctions internationales de la CEDEAO. Simultanément les même mobilisations ont eu lieu dans les autres régions du Mali pour riposter aux sanctions dites illégitimes, illégales et inhumaines de la CEDEAO. La junte militaire a reçu son test grandeur nature pour défier les communautés internationales.

La grande mobilisation a été bien organisée par le gouvernement avec à la tête le premier ministre Choguel Kokala Maiga. Une première au Mali qu’un gouvernement organise un grand meeting pour répondre à la communauté internationale. Sur place on pouvait lire sur des banderoles, des messages hostiles en l’endroit de la communauté internationale mais aussi la France.

La grande manifestation a mobilisé les hommes, les femmes et les jeunes pour répondre à l’appel de la junte au Mali.  » nous sommes déterminés à aller jusqu’au bout. La CEDEAO, est un « grin » des chefs d’États corrompus à la merci de la France » fustige , Habibatou Sidibé manifestante. Un autre manifestant , Issa Traoré fustige qu’il préfère la mort dans la dignité que la richesse dans l’esclavage et nous sommes fiers de nos autorités; fiers de nous même, nous allons résister aux sanctions des impérialistes français et ses « gouverneurs » de la CEDEAO. Et rien ne va nous reculer encore » martèle-t-il.

Il est 16h , le premier ministre choguel Maiga à la tête d’une délégation imposante est arrivé pour haranguer le public sur le caractère inhumain et illégitime des sanctions contre le Mali.

Dily Kane

Source: mali24

Laisser un commentaire