Issa Kaou Djim : « Ce que le colonel m’a dit »

Deux jours après le coup d’Etat, avant son départ pour le Ghana, le colonel Assimi Goïta et Issa Kaou Djim se sont vus. Issa Kaou Djim est revenu sur les points essentiels de leur entretien dimanche dernier à la Maison de la presse.

« J’ai rencontré l’imperturbable, le patriote et le stratège Assimi Goïta après le coup. Je lui ai dit Assimi, Dieu a accepté que tu sois le Président de la transition. Moi je voulais que tu sois candidat en 2022, mais Dieu a fait que tu le sois déjà. Ce que j’ai à te dire Assimi, si tu veux que le peuple te suive, il faut arrêter tous ceux qui sont impliqués dans le détournement de l’équipement militaire et l’argent de la loi de programmation de militaire. Il faut les arrêter tous, militaires et civiles. Arrêter tous les voleurs, les politiciens, les militaires et les opérateurs économiques conformément à la loi. Assimi m’a promis de faire cela.

Ensuite, je lui ai demandé de réduire le train de vie de l’Etat en réduisant le budget de la Présidence, de la Primature et du Conseil national de la transition. Assimi m’a promis qu’il est d’accord avec moi », a raconté Issa Kaou.

Propos recueillis par

K. C.

Source: Mali Tribune

One Reply to “Issa Kaou Djim : « Ce que le colonel m’a dit »”

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *