Journée mondiale de l’alimentation : Les étudiants de l’ESJSC invités à s’intéresser au secteur de l’agriculture

A l’instar des autres pays du monde, le bureau de l’Organisation des Nations Unies pour l’Alimentation et l’Agriculture(FAO) au Mali, a organisé  la journée mondiale de l’alimentation à travers une conférence de débat avec les étudiants, à l’Ecole Supérieure de Journalisme et des Sciences de la Communication (ESJSC), sous le thème : « La transformation vers des systèmes agroalimentaires plus efficaces, inclusifs, résilients et durables ». C’était ce Mardi, 27 Octobre, sous la présidence, du représentant de la FAO au Mali, M. Mansour N’DIAYE.

Après les mots de bienvenue de Pr. Alassane DIAKITE, Directeur Général de l’ESJSC, le représentant de la FAO  a fait l’historique de la FAO. Selon, lui, cette année, la journée mondiale de l’alimentation marquera le 76ème anniversaire de la fondation de l’organisation et le 42 ème anniversaire de la présence de la FAO au Mali à la suite d’un accord conclu, le 12 Novembre 1979 entre le gouvernement du Mali et l’Organisation des Nations Unies pour l’Alimentation et l’Agriculture.

Cette journée est l’une des plus importantes manifestations du calendrier des Nations Unies et a pour but de renforcer la sensibilisation et l’action en faveur de l’objectif «  Faim Zéro et des populations qui souffrent de la faim, de l’insécurité alimentaire et du manque de régimes nutritifs sains, a laissé entendre Mansour N’DIAYE. Cette journée est l’occasion d’appeler à renouveler l’engagement envers les objectifs de développement durable en général et de l’ODD n°2 en particulier, et de souligner le rôle de la FAO en tant que chef de file des efforts pour la faim Zéro depuis la création de l’organisation en 1945 », a-t-il-ajouté.

Le choix de l’ESJSC, n’est pas fortuit, selon, Mansour N’DIAYE, il s’agit d’informer et de sensibiliser le monde académique, les partenaires techniques et financiers, ainsi que le grand public sur la nécessité de transformer les systèmes agroalimentaires, de mieux faire connaitre la politique de sécurité alimentaire et nutritionnelle du Mali, d’expliquer les actions du système des Nations Unies au Mali notamment celle de la FAO, du PAM et de l’ONU Femmes en appui au gouvernement malien dans la transformation vers des systèmes agroalimentaires plus efficaces, inclusifs, résiliant et durables.

La chargée de la Communication au Commissariat à la Sécurité Alimentaire, Doussou DJIRE, encourage les jeunes journalistes à s’intéresser au secteur de l’agriculture car c’est le secteur sur lequel, se repose le développement de notre pays, selon elle. Par ailleurs, Aicha MORGAYE, du PAM expliquera les techniques de conservation et la valorisation de certains produits aux étudiants. Ensuite, les bénéfices de l’alimentation et surtout la bonne nutrition et les conduites à tenir afin d’avoir un équilibre alimentaire.

Ousmane Fofana

Source : Mali24.info

Laisser un commentaire