Jugée pour l’assassinat de sa coépouse et son enfant de 6 mois: Maimouna Goita prend la peine de mort

La Cour d’Assises de Bamako a jugé la dame Maimouna GOITA pour avoir tué sa coépouse et le  bébé de cette dernière. Elle a été condamnée le vendredi 10 septembre 2021 à la peine de mort.

Selon les informations résultant de l’arrêt de renvoi, Tianka Lamine GOITA réside dans un hameau de culture avec ses deux épouses, mais le 02 Juin 2016  il s’est rendu à une cérémonie de mariage à Simona  dans le cercle de Yorosso, avant son retour  Maimouna GOITA, la première épouse profitant du sommeil de sa coépouse Adjaratou GOlTA  administra des coups à la nuque de cette dernière avec un  manche de hache. .

Elle traina son corps avec une corde pour le jeter dans un puits abandonné ainsi que ses effets personnels.  En plus, pour faire croire à une hypothèse d’abandon de foyer conjugal, elle est allée jeter le nourrisson d’Adjaratou du nom de Daouda GOITA, âgé  seulement de 06 mois dans le même puits avant de le refermer.

Leur mari  revenu tardivement dans la nuit  a préféré passer le reste de la nuit dans la cour. Mais le lendemain au réveil, il a été surpris de ne pas apercevoir Adjaratou qui devrait pourtant faire la cuisine très tôt le matin; aussi a-t-il demandé à son jeune frère d’aller á sa recherche dans la belle famille.

Dans ces (…)

GAOUSSOU TANGARA

Source: NOUVEL HORIZON

Laisser un commentaire