Koutiala : Le nouveau Gouverneur divise les populations

Le nouveau gouverneur de Koutiala a-t-il des comptes ç régler à Sikasso ? Pourquoi tente-t-il de semer la division entre Koutialais et Sikassois ?

Au moment où les uns et les autres sont plus que déterminés à travailler pour unir les Maliens, certains de nos administrateurs sont en train de tenir des propos allant plutôt  à la désunion des Maliens ayant les mêmes cultures. Tel est le cas du nouveau gouverneur de Koutiala, Général Abdoulaye Cissé, qui vient de s’illustrer par un verbiage peu amène, prônant la désunion voire la division et la haine.

Dans une vidéo de 24 secondes circulant  sur les réseaux sociaux, le nouveau gouverneur de la ville de Koutiala, une des nouvelles régions créées récemment, le Général Abdoulaye Cissé s’est  livré à un spectacle de désunion en prononçant des propos de haine au sein  de ses administrés.

En effet, dans cette vidéo, il déclare (en bambara) ne pas vouloir voir des traces de Sikasso dans la ville qu’il va administrer désormais. «Avant de venir à Koutiala, j’ai dit aux autorités de Koutiala de faire disparaitre toutes les plaques sur lesquelles, il est écrit Sikasso, parce que c’est moi le nouveau gouverneur de Koutiala maintenant. Je n’irai pas dans une ville, qui n’est pas la mienne, j’irai dans une ville qui est la mienne. Je suis le gouverneur de Koutiala et si je dois venir à Koutiala, je ne veux pas voir le nom de la ville de Sikasso… », a-t-il déclaré.

Ce genre de déclaration n’a pas sa place dans un Mali suffisamment meurtri par des divisions factices et contre productives, surtout dans un contexte où le pays connaît des velléités conflictuelles intercommunautaires. Même si on doit remplacer les plaques portant« Sikasso » par celles portant« Koutiala », ces propos ne constituent pas la bonne manière  pour l’instruire. Car, ces déclarations peuvent créer un esprit d’adversité ou d’antagonisme en mettant ainsi les deux villes en conflit.

S’il veut faire de Koutiala une référence, ce n’est par ce discours plutôt indécent. Le Général Cissé doit travailler pour rendre sa nouvelle région plus visible. Sinon, en empruntant cette voie de division, il n’ira nulle part, car il ne pourra jamais effacer le nom de Sikasso sur les actes de mariage, de naissance et d’autres documents administratifs de la plupart des Koutialais. Surtout quand on sait que les deux villes abritent dans une parfaite entente Koutialais et Sikassois

L.BAGAYOGO

Mali24

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *