Koutiala : une équipe de la police attaquée sur l’axe Koutiala-Koury

Une équipe de relève de la police de Koutiala en partance pour Sona dans le cercle de Yorosso a été la cible d’une attaque lundi dernier (12/07/2021) sur l’axe Koutiala-Koury.

Selon des sources sécuritaires, le bilan est de 02 policiers blessés. Les auteurs n’ont pas été identifiés. C’est la deuxième attaque de ce genre en 3 mois, précisent les autorités locales.

Nioro du Sahel : un accident de véhicule fait un mort et 2 blessés

Un mort, 2 blessés, des dégâts matériels importants et un véhicule endommagé. C’est le bilan d’un incident survenu lundi dernier, 12 juillet, dans la rivière « Faka » entre Nioro du sahel et Kagnaga.

Selon des témoins, c’est un véhicule en partance pour Kaniaga, cercle de Yélimané avec à son bord 6 personnes dont 4 femmes qui s’est embourbé dans le lit de la rivière avant la tombée de la pluie. Le commandant de brigade de Nioro indiquent qu’ils ont été surpris par la vitesse et la montée rapide de l’eau de la rivière de Nioro. Les blessés ont été admis au CSREF de la localité.

Koulikoro : le kilo de la viande vendu entre 2700 et 3600 FCFA

Le prix de la viande n’a pas connu une baisse à Koulikoro. Les responsables de l’Association des bouchers de Koulikoro estime ne pas être concernés par l’accord entre les bouchers et le gouvernement pour baisser le prix du kg de la viande. « La cherté du bétail ne nous permet pas d’aller à une réduction sans concertation évidente », ont-ils signalé. Actuellement le kilo de la viande avec os se vend toujours à 2700 F CFA et la viande à filet à 3600 F CFA dans la ville.

Sikasso : préparatifs Tabaski, le marché n’est pas “suffisamment approvisionné en mouton”

A quelques jours de la fête de Tabaski, les marchés de Sikasso ne sont pas suffisamment approvisionnés en moutons. Le constat est fait par des consommateurs locaux qui dénonce aussi la cherté des prix des moutons. Ça commence en ce moment à partir de 75 000 FCFA. Selon les marchands de bétail, ce manque de moutons est dû à l’insécurité qui sévit au nord du pays d’où viennent les animaux.

Source: Studio Tamani

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *