Lancement du vaccin SINOVAC: Et de 3 pour le Mali

Le Mali a reçu 835 200 doses de vaccins Sinovac le 4 octobre à travers l’initiative Covax. Le lancement de la campagne de vaccination avec les molécules Covax a eu lieu le 11 novembre dernier à l’Hôpital du Mali.

La Ministre de la Santé et du Développement Social, a réceptionné 835 200 doses de vaccins Sinovac le 4 octobre sur un total prévu de 3 070 800 doses. Ces doses sont un don du gouvernement chinois à travers l’initiative Covax. Ces doses, qui viennent après AstraZeneca et Johnson & Johnson viennent renforcer le dispositif national. Du début de la maladie à ce jour, plus de 16 342 cas confirmés dont 574 décès ont été enregistrés au 6 novembre 2021. Face à cette situation, une initiative mondiale de vaccination a été adoptée par les partenaires de l’initiative Covax pour faciliter l’accès au vaccin contre la maladie à coronavirus. Le Mali a souscrit à cette initiative et a élaboré un plan de vaccination à deux phases.

La première phase avec Astrazeneca, lancée le 31 mars 2021, s’est achevée le 10 juillet 2021 en raison de la date de péremption des 396 000 doses de vaccins reçues par notre pays le 5 mars 2021. Les résultats définitifs enregistrés au terme de cette première phase font état de 173 242 personnes vaccinées pour la première dose et 86 477 personnes vaccinées pour la deuxième dose.

Cette vaccination avec Sinovac concernera les personnes âgées de 18 ans et plus qui n’ont jamais été vaccinées avec une priorité pour des communautés à haut risque sans oublier les travailleurs du système des Nations Unies. Il s’agit d’une vaccination à deux doses avec 2 à 4 semaines d’intervalles entre les deux doses.

Pour atteindre ces cibles, trois stratégies classiques seront utilisées. Il s’agit de la stratégie fixe dans les structures de santé pour les agents de santé, les auxiliaires de santé, la stratégie avancée au niveau des villages/hameaux/quartiers, structures administratives, les ambassades, les sociétés et entreprises et la stratégie mobile dans les camps de déplacés internes.

Aminata Agaly Yattara

Source: Mali Tribune

Laisser un commentaire