Le Football comme vecteur de Paix et Cohésion Sociale entre communautés Dogon et Peulh

C’est par le score d’un but à Zéro  que  l’équipe de Bandiagara  a remporté ce  jeudi 8 Avril 2021, la finale  du  Tournoi de la Paix et de la Cohésion Sociale, face à l’équipe mixte Peulh Dogon au stade  Ouezzin Coulibaly  en commune II du district de Bamako. C’était  sous  la présidence de Fatoumata Bintou Sangaré du Ministère de la Réconciliation Nationale.

C’était en présence  de plusieurs invités dont les autorités communales, administratives, locales, représentants des deux communautés peulh et Dogon, représentant du  Ministère de la Réconciliation Nationale, et des amoureux du ballon rond.

Organisé par  le Club RFI de Bandiagara en partenariat avec l’Union Européen pour promouvoir  la paix dans une localité éprouvée par des conflits intercommunautaires, cette compétition de football intitulée Tournoi pour la Paix et la Réconciliation Nationale se situedans le cadre de l’exécution du programme Jeunesse et Stabilisation  (PROJES).

Elle vise un double  objectifs : Créer un  cadre d’expression pour les jeunes, de les informer  et sensibiliser sur la paix et le vivre ensemble d’une part et d’autre part promouvoir la cohésion sociale entre les différentes communautés.

Selon Motié Dara, président du Club RFI au-delà  de l’aspect festif de cette rencontre ce match de foot  est un signal fort, et  un élan de Solidarité, de Cohésion, de paix  et de vivre ensemble qui permet d’unir les deux communautés  à savoir peulh et Dogon autour  du ballon.

« Grace à cette initiative, nous souhaitons continuer  grâce à la motivation de la population, de créer  des liens, accroitre la cohésion sociale, et solidaire autour d’un projet communautaire, et ainsi renforcer la paix.  Ce projet a pour objectif  d’améliorer la participation des citoyens dans la consolidation de la paix. Un projet qui se veut rassembleur solidaire et créatif », a-t-il déclaré.

En prenant la parole au nom de l’Union Européenne, Michel De Knoop premier conseiller  Ambassade de l’UE s’est dit très honoré d’être associé à cette initiative salutaire de la communauté Peulh et Dogon pour la Paix et la Cohésion Sociale.

« Alors que  le Mali subit depuis  des années une crise importante, les organisations de jeunes, et culturelles n’ont jamais  cessé de marquer  leur présence et d’être des acteurs du changement en faveur de la Cohésion Sociale  et du Développement  du pays », a-t-il soutenu

Pour lui, face aux défis, la jeunesse peut apporter des solutions et jouer pleinement son rôle dans la restauration de la confiance et la promotion du vivre ensemble. Au-delà de l’aspect purement sportif, le tournoi de Bandiagara a été l’occasion d’avoir  des échéances  culturelles entre jeunes.

En présidant cette finale au nom du Ministre de la Réconciliation Nationale, Fatoumata Bintou Sangaré  a félicité les initiateurs de cette compétition  pour la Paix et la Cohésion Sociale qui rentre en droite ligne  des  objectifs de son département et la vision du Ministre de la Réconciliation Nationale  le colonel major  Ismaël Wague.

Mohamed Kanouté

Mali24

One Reply to “Le Football comme vecteur de Paix et Cohésion Sociale entre communautés Dogon et Peulh”

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *