Le Syndicat Autonome de la Police  SAP en Colère

Prévu pour ce vendredi 2 Juillet 2021 devant la primature  pour dénoncer la violation  des conventions  de l’Organisation Internationale du Travail, la non application des accords signés le 25 et 28 Avril 2018 et du traitement sans délais des différentes revendications précédentes, le sit-in du Syndicat Autonome de la Police SAP a été finalement interdit par les plus hautes autorités du pays. Suffisant, pour mettre en colère les responsables du SAP qui dénoncent deux poids deux mesures.

Dans une correspondance adressée à l’adjudant de police, Fatoumata Kouyaté, présidente du comité directeur du Syndicat Autonome de la Police  SAP, le gouverneur du  district de Bamako, Baye Konaté, évoque l’état d’urgence, et les mesures barrières relatives au Covid 19.

Une décision inattendue qui a provoqué la colère,  la frustration, et l’indignation du côté des  responsables du Syndicat Autonome de la Police, qui disent ne pas comprendre cette décision deux poids deux mesures du gouverneur du district de Bamako.

« On accorde à certaines couches de la société l’autorisation de faire un  meeting au monument de l’indépendance, et on refuse à d’autres. Sommes-nous dans le même pays ? », s’interroge un  responsable du SAP.

S’inscrivant leur action  dans une démarche républicaine, légaliste et démocratique, les responsables du Syndicat Autonome de la Police  n’attendent pas baisser les bras.

Un compte rendu sera fait devant les militants dans les rangs et dans les comités dans les jours à venir  pour se prononcer sur  cette décision du gouverneur  et planifier les futures actions  à venir  pour avoir gain  de cause.

 Mohamed Kanouté

Source : Mali24.info

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *