Législatives en Commune V : Bill veut imposer un hold-up électoral

Profitant de l’absence d’assesseurs représentants l’adversaire de son parti l’ADEMA au Législatives deuxième tour en Commune V du District de Bamako, Boubacar Ba dit Bill, ancien maire de la Commune et non moins Ministre de l’Administration Territoriale, n’a point pris, à abuser de son pouvoir pour favoriser ses protégés candidats à la députation.

Quelques jours auparavant, Moussa Timbiné, député sortant et arrivé 1er au premier tour des élections Législatives avec près de 30%, alerté par une réunion entre le maire de la commune, le ministre Bill et des jeunes assesseurs, avait adressé une lettre au Gouverneur du District pour attirer son attention sur la nécessité pour sa liste d’avoir aussi ses assesseurs dans les différents bureaux de vote vu qu’il s’agit d’une liste mixte majorité –opposition contre la sienne. Cette lettre sur injonction du Ministre Bill n’a reçu ni réponse, ni satisfaction de la part du Gouverneur de Bamako. Le candidat du RPM est donc parti aux élections amputé d’assesseurs impartiaux dans la plupart des bureaux de vote de la commune. Des indiscrétions montrant le maire et certains présidents de bureaux de vote, auguraient déjà du hold up qui se préparait contre la liste dirigée par le député sortant. Toutes les démarches auprès du Gouverneur pour sécuriser le vote et éviter un bourrage illégal ont été vaines. Le gouverneur n’étant que le bras exécuteur du ministre partisan. Ainsi Bill ancien maire de la commune à l’époque où le même Timbiné était 5ème adjoint et l’actuel maire Ouattara évincé de son poste de Secrétaire Général de la section RPM de la même commune, croyaient en cette élection tenir leur revanche. Le premier, en tant que ministre chargé de la proclamation des résultats provisoires, donne au décompte 277 voix de plus à sa liste qui, curieusement, ne gagne que là où Timbiné n’a pas d’assesseurs et là où des bourrages à 400 voix supplémentaires ont été signalés au profit de la liste ADEMA. Le second, Maire de la Commune a été vu vidéo à l’appui transportant des électeurs, allant dans des bureaux de vote qui ne sont pas les siens et multipliant les appels avec le Gouverneur du District. Beaucoup de vidéos circulent sur des réunions de bourrages d’urnes et de tripatouillages pour barrer la route à la liste de Timbiné devenu la cible à abattre et pour les dissidents de son parti et pour le Ministre de l’Administration. Néanmoins et contrairement à toute attente de la part du ministre le décompte de la CENI donne Timbiné en tête avec des chiffres précis à plus de 400 voix d’écart. Depuis le ministre est dans tous ses états multipliant les appels et les pressions sur la direction de la CENI et menaçant des fonctionnaires du gouvernorat. Les partisans de Timbiné se disent confiant, arguant avoir toutes les preuves de leur majorité incontestable. Quant au partisan de la liste conduite par l’ADEMA, ils soutiennent que Timbiné, lâché par une partie de son parti ne peut gagner contre eux. Comment expliquer alors que Timbiné ne perd que là où il n’a aucun assesseur ? Pourquoi le Gouverneur, bien qu’averti et bien qu’ayant eu le temps de désigner des assesseurs pour équilibrer, n’a rien daigner faire ? Pourquoi des réunions du ministre avec des candidats dans une compétition où il doit être l’arbitre ? Quel rôle a pu jouer le maire contre son camarade de parti dans la disparition et la réapparition au comptage des bulletins de vote ? Des questions que l’évolution de la situation et l’arrêt de la Cour Constitutionnelle ne manqueront pas d’élucider pour que triomphe la Démocratie et le vote citoyen.

Ali DIARRA

La Lettre du Mali

One Reply to “Législatives en Commune V : Bill veut imposer un hold-up électoral”

  1. FAITES LE VIDE DANS VOTRE VIE.
    ET TROUVEZ SOLUTION A VOS DÉBOIRES SEXUELS,
    IMPUISSANCE, RETOUR AFFETIF
    Baba Ct: 00229604×01523

Laisser un commentaire