Les hommes de médias et activistes à l’école de l’AMDH pour le renforcement des capacités sur la gestion partenariale de la sécurité

L’Association Malienne des Droits de l’Homme (AMDH) en partenariat avec l’Institut Danois des Droits de l’Homme (IDDH) sur financement de l’Union Européenne, a organisé ce Jeudi, 27 Janvier dans la salle de Conférence du gouvernorat du district de Bamako, un atelier de renforcement des capacités d’une quinzaine de journalistes et d’activistes sur la gestion partenariale de la Sécurité. C’était sous la présidence de Drissa TRAORE, coordinateur National de l’AMDH, non moins formateur, accompagné par Brahima KONATE, Coordinateur du projet IDDH-AMDH et le représentant du Directeur Pays de l’IDDH, Mamadou ABDOUL TRAORE.

Cette formation vise globalement à contribuer au dialogue entre les forces de sécurité intérieure et les populations pour renforcer leurs liens de confiance et de collaboration qui s’étend sur 24 mois à partir de Janvier 2021. Il concerne les régions de Ségou, Sikasso, Kayes et Bamako. engagement pris par les médias de publier des articles et de faire des reportages sur l’approche inclusive de sécurité. L’AMDH en partenariat avec l’IDDH et sur financement de l’UE envisage cette formation en vue de sensibiliser et de renforcer les capacités des hommes de medias sur les approches inclusives de sécurité.

L’objectif général de cette formation vise globalement à outiller les hommes de médias afin d’améliorer leurs lignes éditoriales, articles et reportages sur la thématique de Sécurité collaborative ou approches inclusives de sécurité. Il s’agissait au cours de l’atelier de renforcer la connaissance des hommes de médias invités sur l’approche collaborative entre FSI et communauté dans la gestion inclusive de la sécurité ; Familiariser les médias invités avec le concept de police de proximité et de prendre connaissance des initiatives existantes ; Sensibiliser les invités sur leurs rôles dans les efforts de paix et sécurité.

Après son discours de bienvenue, le représentant de l’IDDH, Mamadou Abdoul TRAORE a invité les participants à  suivre avec intérêt et assiduité, compte tenu de l’importance de la thématique et du contexte actuel de notre pays. Cet espace d’échanges et de partage d’expérience très instructif s’est achevé par un engagement pris par les médias de publier des articles et de faire des reportages sur l’approche inclusive de sécurité.

Source: Mali24.info

Laisser un commentaire