Lutte contre le paludisme : Les Scientifiques rassurent

La salle de Conférence de la  Maison des Ainés a servi de cadre  le  Mercredi 28 Avril 2021 pour la tenue des travaux de la  Journée Scientifique dans le cadre  de la  mouvance de la  célébration de la Journée Mondiale et la Semaine Nationale de Lutte Contre le Paludisme.

Pour la circonstance les nombreux invités  dont des responsables du Programme National de Lutte contre le paludisme  PNLP, les chercheurs, les médecins et les scientifiques tous venus pour prendre part à cette journée d’échange et de partage d’expériences en matière de lutte  contre le paludisme.

Objectifs : Permettre de  découvrir les résultats des différentes recherches menées par les scientifiques dans le cadre de la lutte contre le paludisme d’une part, et d’autre part  partager leurs expériences pour orienter les plus hautes autorités du pays dans leurs prise de décisions. Tour à tour les différents  intervenants qui se sont succédé au pupitre ont soutenu de renforcer les recherches scientifiques  en matière de lutte contre le paludisme.

Ce qui fait dire  Dr  Idrissa Cissé , Directeur National du  Programme National de  Lutte Contre la Paludisme PNLP ,  la recherche scientifique est un facteur déterminant d’accélération des progrès d’élimination du paludisme. L’évidence scientifique aide  les plus hautes autorités du pays dans leurs prises de décisions dans le cadre de la lutte contre le paludisme et aujourd’hui les recherches  scientifiques sont très avancées pour doter le pays dans les jours à venir d’un vaccin  anti paludisme. C’est la lumière pour nous, car toutes nos actions sont basées sur les résultats des travaux scientifiques, a -t-il déclaré. C’est ainsi qu’il ajoute Avant que  Les moustiques évoluent avec l’environnement

Dans sa communication Dr Halimatou Diawara (Malaria Research and Training Center) MRTC /PARASITO  a présenté les résultats de l’étude sur l’innocuité et l’efficacité du vaccin PfsPZ chez les femmes en âge de procréer à Ouelessebougou    ;

Selon elle, ces dernières années, il y’a eu des avancées et les femmes enceintes sont les plus vulnérables au paludisme. Il y’a aujourd’hui espoircar les scientifiques sont à pied d’œuvre à travers des initiatives pour lutter définitivement contre le paludisme.

 En prenant la parole, Dr Mahamadou B Touré UCRC-USTTB a axé son intervention  sur l’efficacité de la Chimio prévention du paludisme Saisonnier CPS avec  trois régimes différents de traitement dans la région de Koulikoro.

Selon lui l’étude a consisté à évaluer l’impact de l’étude de l’extension de la CPS avec SPAQ chez les enfants de 5 à 10 ans dans la région de Koulikoro. Et les résultats sont prometteurs.

 La troisième communication  de cette journée scientifique  a été faite par le Pr Kassoum Kayentao MRTC/PARASITO axée sur  l’augmentation du recours au traitement préventif intermittent pour améliorer la santé maternelle. Un exercice qui a permis aux invités  venus très nombreux de poser des questions de compréhension pour mieux comprendre  le  rôle des scientifiques dans le cadre de la lutte contre le paludisme

Mohamed Kanouté

Mali24

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *