Lutte contre l’insécurité : le 6è arrondissement met le grappin sur un gang de 7 bandits

Sous la houlette du Commissaire divisionnaire Oumar Dembélé, le commissariat de police du 6è arrondissement, en Commune I du District de Bamako, a mis la main sur une bande de présumés malfrats à mains armées, au cours d’une patrouille, courant mai et début du juin 2021.

Ces bandits armés, au nombre de 7, dont nous donnons les initiales COS, JPD, MD alias « Vieuzy », les frères SD et ID, sont âgés entre 22 et 30 ans environ, organisés en gang, ont été arrêtés par les forces de sécurité du Commissariat de police du 6è arrondissement, à la suite des plaintes de la population.

En effet, les premiers malfaiteurs ont été appréhendés lors d’un cambriolage qu’ils effectuaient dans un établissement de micro finance.

Les mis en cause ont avoué avoir mené des opérations de cambriolage similaires dans plusieurs quartiers de Bamako.

Aussi, ont-ils fait savoir qu’ils ont des complices dans plusieurs quartiers à travers la ville de Bamako.

Selon une source policière, ce sont les populations de la Commune I qui ont tiré la sonnette d’alarme.

Et la même source de révéler que la plupart de ces bandits sont des récidivistes notoires connus dans des archives de la police.

Par ailleurs souligne notre interlocuteur, ces bandits s’étaient spécialisés dans le vol et le braquage à main armée en bande, détention illégale d’armes à feu et association de malfaiteurs.

« Ils avaient un fort penchant pour les engins à deux roues et régnaient en maîtres absolus dans certains quartiers de la Commune I du District de Bamako. En plus, ils ont tous séjourné à la Maison centrale d’arrêt de Bamako. Pire, ces individus étaient prêts à tout pour avoir ce dont ils ont besoin, y compris par la violence », a fait savoir notre source policière.

Après leurs arrestations, la perquisition effectuée par les limiers dans leur gite a permis de mettre la main sur des armes et une quantité importante de drogues.

Au cours de leurs interrogatoires, ils ont tous reconnu les faits qui leur sont reprochés. Ils ont été remis au Tribunal de la commune pour leurs sorts.

Ces arrestations marquent la fin de parcours de ce gang celui qui terrorisait les paisibles populations de Bamako, particulièrement celles de la Commune I.

Adama Diabaté

Source: l’indicateur du renouveau

One Reply to “Lutte contre l’insécurité : le 6è arrondissement met le grappin sur un gang de 7 bandits”

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *