Mali : la croisade contre le dragage et l’orpaillage illégal continue

L’opération de croisade dénommée « Falémé ni Sanou kô dambé» lancée par Lamine Seydou TRAORE ministre des mines, de l’énergie et de l’eau en collaboration avec Modibo KONE, ministre de la sécurité et de la protection civile, contre le dragage et l’orpaillage illégal se poursuit normalement et de façon rigoureuse au Mali.

Apres la prise du contrôle de deux importants sites, l’opération continue. Et d’après les dernières informations, plusieurs autres sites sont ciblés par nos forces de l’ordre et des matériels ont été saisis.

En ligne de mire le ministre des mines veut aller au bout de cette lutte. Car il s’agit d’une opération qu’il faut voir sur la durée tant le mal était profond et la participation de la population est impérative pour la réussite de l’opération.

Pour des cas d’exploitants illicites, des enquêtes sont en cours au niveau des juridictions nationales. Toutefois, pour aider les forces de l’ordre dans leur mission de localisation d’éventuels sites, le ministère des mines, de l’énergie et de l’eau en collaboration avec celui de la sécurité mettent le numéro 80 00 11 14 ou 80 00 11 15 à la disposition des bonnes volontés afin de géolocaliser et traquer les contrevenants.

Des enquêtes sont en cours pour situer les responsabilités et traquer les auteurs devant la justice.

Oumar Kanta

Affaire à suivre…

One Reply to “Mali : la croisade contre le dragage et l’orpaillage illégal continue”

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *