Mali : La synergie désapprouve l’arrêté de la Cour constitutionnelle légitimant le Colonel Assimi Göïta

Les membres de la synergie 22 regroupant un consortium des  organisations de la société civile telles que l’Observatoire pour les élections et la bonne gouvernance au Mali, l’AJCAD, Tuwindi, Doniblog et consortium ELE étaient face  à la presse  hier lundi pour se prononcer sur les dernières évolutions de la situation politique du pays.

C’est la maison de la presse qui a servi de cadre à cette sortie médiatique  de la synergie 22. Occasion indiquée pour le porte –parole de la synergie, Dr Ibrahim Sangho,  d’exprimer son désapprobation sur la décision de la Cour constitutionnelle déclarant le colonel Assimi Goïta comme le nouveau Chef d’Etat de la Transition.

« La Cour Constitutionnelle en constatant la vacance de la Présidence de la Transition suite à la démission de Monsieur Bah N’DAW, Président de la Transition, dit que le Vice-président de la Transition exerce les fonctions, attributs et prérogatives de Président de la Transition pour conduire le processus de transition à son terme »,  rappelle-t-il.  Avant de dénoncer de cet arrêt  en ajoutant que «  aucune procédure constitutionnelle de saisine de la Cour Constitutionnelle du Mali n’existe pour ce genre de situation dans la Loi fondamentale du 25 février 1992 »

Lire la suite sur maliweb.net https://www.maliweb.net/societe/mali-la-synergie-desapprouve-larrete-de-la-cour-constitutionnelle-legitimant-le-colonel-assimi-goita-2930249.html

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *