Mali : le FSD exige la démission du ministre de la Sécurité, le général Salif Traoré

Le Front pour la Démocratie (FSD) réclame la tête du ministre de la Sécurité et de la Protection Civile, le Général Salif Traoré. Une exigence qui fait suite à  « la réquisition par le Gouvernement des  Forces Anti- Terroristes (FORSAT) contre les manifestations de Sikasso faisant de nombreux blessés par balles ».

 Maliweb.net – La démission du ministre de la Sécurité et de la Protection Civile, le Général Salif Traoré. C’est qu’exige le Front pour la Démocratie (FSD), qui dans un communiqué en date du 9 mai s’indigne contre « la réquisition par le Gouvernement des  Forces Anti- Terroristes (FORSAT)  contre les populations de Sikasso le 07 Mai 2020 faisant de nombreux blessés par balles ».

Tout en condamnant cette décision du gouvernement, les frontistes « s’insurgent  contre l’usage  des armes de guerre pour réprimer dans le sang les contestations populaires à Sikasso ».  C’est dans cet ordre d’idée qu’ils  exigent la mise en place sans délais d’une commission d’enquête pour situer les responsabilités et punir les éventuels coupables afin que pareilles situations ne se reproduisent plus au Mali. Aussi, le FSD exige l’ouverture d’une enquête du Procureur de la République sur cette situation afin d’en tirer toutes les conséquences de droit.

Les frontistes rappellent que la liberté de manifestation est un droit constitutionnel au Mali. Avant d’ajouter que « les violences contre les populations civiles dans plusieurs localités indiquent la volonté affichée du pouvoir en place de s’imposer  aux Maliens par la violence à la suite de la fraude électorale qui a  discrédité  aux yeux des populations les institutions chargées de l’organisation et de la régulation du processus électoral, notamment le Ministère de l’Administration Territoriale et la Cour Constitutionnelle ».

Lire la suite sur https://www.maliweb.net/politique/mali-le-fsd-exige-la-demission-du-ministre-de-la-securite-le-general-salif-traore-2873334.html

Laisser un commentaire