Mali : Le MONADE Faso Gnata favorable à une prolongation de la transition

Proroger la transition de 18 mois de plus pour permettre aux autorités en place de terminer avec les réformes politiques et institutionnelles en cours, telle est désormais la position du Mouvement National pour le Développement MONADE Faso Gneta qui a été défendue, samedi 11 Septembre 2021, au cours d’une conférence de presse tenue à leur siège national à Boulkassoumbougou en commune I du district de Bamako.

 C’écatit en présence des militants, militantes sympathisants du parti et un parterre de journalistes tous venus pour prendre part à cette rencontre qui détermine désormais la position du parti.

Ce cadre de rencontre et d’échange avec les hommes de médias souhaité par le bureau politique national du Mouvement National pour le Développement MONADE Faso Gneta a été une occasion pour le président du parti Moussa Aliou Keita de se pencher sur la situation politique du pays et de clarifier leur position en ce qui concerne la prorogation de la transition.

Elle s’est articulée autour de trois points à savoir : La prorogation de la transition qui était le point principal de la conférence ;  la lutte contre la corruption et l’impunité enclenchée par les autorités de la transition et enfin le statut autonome et l’article 39 de la synergie des syndicats des enseignants

 Aux dires du président du Mouvement National pour le Développement MONADE Faso Gneta Moussa Aliou Keita, après une large concertation à l’interne, le parti est aujourd’hui favorable à une prorogation de transition pour une durée supplémentaire de 18 mois de plus pour afin donner un temps nécessaire pour l’organisation d’une élection plus crédible, acceptable en fin de poser les jalons d’un nouveau Mali tant souhaité par les maliens.

« La priorité ne doit pas être la tenue d’élection dans le simple souci du respect du chronogramme de la charte de la transition. Elle doit plutôt être donnée à la création des conditions et d’environnement propices à la stabilisation du pays ».

 En ce qui concerne la lutte contre la corruption et l’impunité le Mouvement National pour le Développement MONADE Faso Gneta toujours par la voix de son président soutient cette belle initiative des plus hautes autorités du pays, et demande que toute la lumière soit faite sur les dossiers de l’achat de l’avion présidentiel, les équipements militaires ainsi que sur tous les rapports du vérificateur général faisant cas de mauvaise gestion de dernier publics

Pour la question relative à l’article 39 le Mouvement National pour le Développement MONADE Faso Gneta pense qu’il faut appliquer sans ambigüité

Mohamed Kanouté

Source : Mali24.info

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *